RSS
RSS



 
9 ♀ & 5 ♂
4 membres du personnel & 10 élèves
5 grecs/romains, 2 nordiques, 1 asiatique, 2 aztèques/mayas, 0 vaudou, 3 celtiques, 0 hindou & 0 égyptien

Orlane Helge Fischer - Sans responsabilités, on se sent le corps léger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Orlane Helge Fischer
1ère Mentaskòli
avatar
Couronnes : 401
Messages : 15

Orlane Helge Fischer - Sans responsabilités, on se sent le corps léger

Orlane Helge Fischer
ft. Holland Roden
↘️ carte d'identité
Nom : Fischer + Prénoms complets : Orlane Helge + Âge : 16 ans + Date et lieu de naissance : 07/07/2001 à Nuremberg + Situation familiale : parents mariés, mère voyante qui n'a jamais réussi une seule prédiction + État civil : célibataire + Orientation sexuelle : bisexuelle + Groupe : Ignorants + Dieu affilié : inconnu + Don : inconnu + Année d'étude/Profession : 1ere Menntaskòli

↘️ caractère

En un minimum de 200 mots, expliquez-nous les buts de vie de votre personnage, son caractère, ce qu'il aime ou ce qu'il n'aime pas et tout ce qui peut le rapprocher de son Dieu.
___________
Orlane est rêveuse depuis toujours, ce qui lui a posé beaucoup de problèmes par le passé. En effet, lorsque l'on vit dans un cocon tel que celui que ses parents ont créé d'eux même, le monde nous semble bien cruel quand on en sort. D'année en année, elle devait être de plus en plus sérieuse, organisée et réfléchie à la place de ses parents. Sa mère se prend pour une voyante depuis toujours et ne manque pas de s'essayer à des prédictions qui s'avèrent toujours fausses pendant que son père l'applaudit et félicite son génie à chaque fois, trouvant des excuses à sa femme quand la prédiction reste non confirmée. Toutes les sœurs d'Orlane (et elle en a quatre !) sont malheureusement aussi crédules que leurs parents et certaines sont même, du point de vue de notre Orlane, tout à fait idiotes.
Orlane n'a jamais eu beaucoup d'amis, elle s'en choisissait 2 à 3 par ans et elle ne parlait jamais avec les autres. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle trouvait les autres débiles et n'avait, de ce fait, aucune envie de parler avec eux. Cependant, étant une fille polie, elle ne leur faisait pas remarquer son animosité. En grandissant, elle se rendit compte que, contrairement à ses petits camarades, elle n'avait aucune ambition future. Elle ne savait pas quoi faire de sa vie et n'avait aucun talent. Bon, un petit talent pour les puzzles et pour trouver son chemin mais ce n'était pas très utile dans le monde du travail. C'est pourquoi quand arriva la période de l'école secondaire, elle décida de continuer ses études en vue d'un bac général (ou Abitur), en espérant que d'ici là, elle aurait une idée. Enfin, elle n'y resta pas longtemps.


↘️ premier contact
En un minimum de 200 mots, raconte-nous ce fameux moment lorsque ton Dieu a décidé de prendre contact avec toi. Comment cela s'est-il passé ? Quelle a été ta réaction ? Comment as-tu découvert que tu n'étais pas tout à fait comme les autres ? /!\ Pour les ignorants, donnez-nous simplement votre ressenti sur ce que vous êtes en train de vivre. Croyez-vous à la magie ? Avez-vous envie d'entrer à Kaunaz Algiz ? Pourquoi ?
___________
Ce jour resterait dans sa mémoire comme le jour où ses parents avaient fait la plus grosse connerie de leur vie. Elle, pauvre innocente qu'elle était, pensait alors vivre une journée tout ce qu'il y avait de plus ordinaire. On était fin septembre, les cours venaient de se terminer pour la journée, et elle s'apprêtait à supporter ses trois jeunes sœurs dont l'idiotie et la naïveté étaient infinies. Mais lorsqu'elle était arrivée à la maison, s'attendant à trouver sa mère en pleine séance de tarot et son père à côté en train de l'applaudir, elle avait eu la surprise de les trouver tous les deux assis dans le canapé, son père l'air un peu plus grave que d'habitude, sa mère hystérique.
-Qu'est-ce qui se passe ? Demanda-t-elle inquiète en fermant la porte derrière elle. Pourquoi vous faîtes ces têtes ?
Sa mère commença alors à glousser comme une gamine et porta ses mains à sa bouche pour essayer d'en étouffer le bruit. Elle avait l'air ridicule.
-Assied-toi, demanda son père.
Orlane prit peur et obéit. La situation avait l'air grave.
-Nous avons reçu la visite d'une personne un peu spéciale aujourd'hui, commença-t-il. J'ai peur que cela ne veuille dire que nous ne te verrons pas aussi souvent que nous le souhaiterions…
Mais de quoi parle-t-il ? S'étonna-t-elle. A moins que… ? Non ! Et si une assistante sociale était passée par là et qu'elle avait constaté l'irresponsabilité de ses parents ?! Catastrophe ! Pourtant, la suite de la conversation acheva de la perdre.
-T’est-il arrivé quelques chose de bizarre récemment? Demanda alors son père.
-De bizarre ? Répéta-t-elle sans comprendre. Il y a eu de la purée pendant les trois derniers jours à la cantine, et elle était plus que bizarre.
Son père fronça des sourcils, signe qu’il ne rigolait pas, et Orlane se tut. C’était lui qui était bizarre aujourd’hui, voilà tout. Pourquoi il fronçait les sourcils comme ça ?
-La personne qui nous a approchés était envoyée par l'école Kaunaz Algiz qui souhaitait t'offrir une place pour t'apprendre à maîtriser tes multiples talents.
Multiples talents, répéta-t-elle dans sa tête, sidérée. Mais lesquels… ?! Le puzzle ?
-Quel genre de talent ? Demanda-t-elle à haute voix.
-Orlane, Kaunaz Algiz est un pensionnat pour les Elus des dieux.
Le silence s'abattit dans la pièce, ainsi que tous mouvements. On aurait dit que le temps avait été mis sur pause. Sa mère fut la première à briser l'image en se remettant à glousser.
-J'ai toujours su que tu étais spéciale, s'écria-t-elle réjouie. Les cartes me l'ont toujours dit !
Je n'en doute pas, je n'en doute pas, soupira Orlane intérieurement. Mais qu'est-ce qui leur était passé par la tête ?! Qu'avait-on bien pu leur raconter ? Et comment deux personnes adultes pouvaient être aussi crédules l'une que l'autre ?
-Papa, je souhaiterai juste vous rappeler à tous les deux que les dieux n'existent pas, que je suis une fille tout ce qu'il y a de plus normal et que maman n'a jamais fait une prédiction correcte.
Son père la regarda avec un air déçu.
-Je m'attendais à ce que tu réagisses comme ça. Je ne comprends pas ce qu’il s’est passé pour que tu deviennes aussi blasée. La petite fille que je connaissais aurait été euphorique d’être acceptée dans une telle école.
-Crois-moi, si vraiment une école comme ça existait et que j’y étais invitée, je serai toujours euphorique. Mais papa, comment tu peux croire à quelques chose comme ça ? Dans quel monde vis-tu ?
-Ne me parle pas sur ce ton, Orlane !
-Je ne te parle sur aucun ton papa, j’essaye de te faire redescendre sur terre. Si ça se trouve, ces gens forment une secte et tu veux m’envoyer là-bas comme ça sans vérifier qui ils sont. Tu sais à quel point c’est difficile de se sortir d’une secte quand on y est rentrés ?
-Cette école n’est pas une secte.
-Et qu’est-ce que tu en sais ?
-Parce qu’on en parle depuis des générations dans notre famille. On connaît bien cette école. Je ne m’attendais juste pas à ce que l’une de mes filles y rentre un jour. C’est pourquoi je n’en ai jamais parlé. Demande à ta grand-mère si tu ne me crois pas.
Alors qu’elle secouait la tête désabusée, son père ajouta :
-Orlane, tu ne veux peut-être pas me croire, mais malheureusement pour toi, tu es toujours mineur et j’ai décidé que tu irais dans cette école. Ce n’est pas toi qui va me dicter ce que je dois faire, jeune fille. Ta mère est d’accord avec moi. Je te conseille de faire tes adieux à tes amis et, par la même occasion, à l’Allemagne.
-Quoi ? Ce n’est même pas en Allemagne ? Mais où voulez-vous m’envoyer ?
-En Islande, n’oublie pas tes pulls en commençant tes cartons.
Et c’est ainsi que sans même une explication décente, les parents d’Orlane lui annoncèrent qu’elle suivrait des cours bidons dans une école étrangère et qu’ils, par la même occasion, se privèrent de leur seconde fille qui était celle qui organisait pourtant toute la maisonnée. Ah, les trois jeunes sœurs en verraient des soirées dans le noir complet car les parents auront oublié de payer la facture d’électricité. En fait, à ce moment-là, Charlène et Frank Fischer se condamnèrent au désordre pendant que leur fille découvrait pour la première fois la joie de n’être responsable que de soi-même.

derrière l'écran
Belladora | Marina
Quel âge as-tu ? 21 ans Comment es-tu arrivé jusqu'à nous ? J'ai suivi les traces du destin. Comment trouves-tu notre forum ? zolie ^^ A quelle fréquence penses-tu nous rendre visite ? Autant que possible Un petit mot pour la fin ? Code validé par Aënor


Sans responsabilités, on se sent le corps léger.
En un minimum de 500 mots, expliquez-nous votre cheminement jusqu'ici. Votre famille était-elle orientée vers la magie ou était-ce une totale découverte pour vous ? Comment se passait votre vie avant d'arriver au campus ? Et si vous êtes ici depuis quelques années déjà, comment se sont passées vos années précédentes ?
___________

-Je ne comprends pas comment vous avez pu vous laisser berner par une histoire pareille, répéta Orlane sidérée à l'arrière de la voiture de ses parents. Voiture qui l'amenait à l'aéroport de Berlin d'où elle prendrait un avion pour l'Islande, là où se trouvait sa nouvelle école, Kaunaz Algiz.
-Honnêtement, un inconnu arrive, vous sort une histoire abracadabrante de divinités et d'élus et hop ! Vous leur confiez votre seconde fille, comme ça. Et pourquoi pas dans un endroit sans téléphone portable ! Bah oui, comme ça si elle a un problème dans sa nouvelle école super bizarre, elle ne pourra pas nous contacter ! C'est un bon plan ! Non vraiment, y'a rien qui vous choque dans cette histoire ?
-Ce qui me choque c'est le ton avec lequel tu parles à tes parents, jeune fille, assena sa grand-mère à côté d'elle sur la banquette arrière. Ce sont des adultes. Ils savent ce qu'ils font.
-Alors autant je suis d'accord avec le fait qu'ils sont techniquement adultes, autant j'ai beaucoup de mal a accepter la partie "ils savent ce qu'ils font" mamie. On voit bien que tu n'es pas souvent à la maison.
-Orlane, s'il te plaît, tais-toi, soupira son père sur le siège passager de devant.
Bien qu'elle ait encore à dire, Orlane obéit. Elle était visiblement condamnée à aller dans cette école, quoi qu'elle en pensait. En soit, elle n'avait rien à faire de ne pas continuer ses études dans son lycée, elle n'avait aucune préférence à ce niveau là puisqu'elle ne savait même pas quoi faire de sa vie. Mais elle ne comprenait pas comment ses parents pouvaient être assez crédules pour l'envoyer dans un autre pays après avoir si peu questionné ses nouvelles conditions de vie, les débouchés de cette nouvelle école et, surtout, si l'école était sectaire car pour l'instant, cela y ressemblait bien. Bien. Puisque ses parents voulaient qu'elle se taise, elle se tairait… mais elle n'en pensait pas moins. Et que dire de sa grand-mère qui était pourtant toujours de son côté habituellement et qui cette fois-ci semblait l’avoir abandonnée. La petite bonne femme était toute agitée sur son siège et un petit sourire secret trônait sur ses lèvres depuis le début du trajet. Orlane n’aimait pas ça. Son père lui avait dit que dans sa famille l’histoire de Kaunaz Algiz était bien connue, et Orlane avait maintenant peur que la secte ait embobinée toute sa famille depuis plusieurs générations.  Quelques minutes plus tard, la voiture se gara sur le parking de l’aéroport. Sa grand-mère bondit de la voiture, suivit de près par sa mère puis, avec plus de réserve, par son père. Celui-ci prit la peine de fermer correctement sa voiture alors que la grand-mère avait déjà sorti du coffre, la valise d’Orlane. Puis, la grand-mère devant et un parent de chaque côté, ils l’accompagnèrent à l’intérieur du bâtiment. Orlane avait la désagréable impression d’être un criminel de prison surveillé par les agents de sécurité pendant une de ses rares et occasionnelles sorties. Elle n’aima pas du tout. Vivement l’arrivée, soupira-t-elle en donnant un coup de coude dans les côtes et de son père et de sa mère alors qu’ils se pressaient contre elle de chaque côté. Au moins, elle pourrait y respirer de l’air frais !

Voir le profil de l'utilisateur
Auxane Lindberg
3ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 438
Messages : 107

Re: Orlane Helge Fischer - Sans responsabilités, on se sent le corps léger
Je te souhaite la bienvenue.

En espérant que tu te plaises sur notre joli forum.

Hâte de lire ta fiche !
Voir le profil de l'utilisateur
Akie Ueno
3ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 801
Avatar : ハナエ
Messages : 222

Re: Orlane Helge Fischer - Sans responsabilités, on se sent le corps léger
Bienvenue parmi nous !

Quelle rapidité

Je lirais ta fiche ce soir quand j'aurais un peu plus de temps ^^
Des bisous ♥️

☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Krysanthe Abel
Professeur de médecine magique
avatar
Couronnes : 320
Avatar : Hayley Atwell
Messages : 47

Re: Orlane Helge Fischer - Sans responsabilités, on se sent le corps léger
Bienvenuuuuue ! En espérant que tu te sentes bien ici !
J'aime bien le caractère de ton personnage, elle a du potentiel ! Par contre c'est bizarre que son dieu n'ait donné aucun signe de vie

☾ Signature ☽

i broke my own heart loving you
all this time i waited on a future that you never did. and despite all the love i gave, you wanted something i can't give. ▬ slow it down, love, it's too bright out there. hold on, love, you're walking thin air.

Voir le profil de l'utilisateur
Orlane Helge Fischer
1ère Mentaskòli
avatar
Couronnes : 401
Messages : 15

Re: Orlane Helge Fischer - Sans responsabilités, on se sent le corps léger
Merci tout le monde ^^ c'est la première fois que j'en fais, je suis un poil stressée
Voir le profil de l'utilisateur
Clemence Bergström
2ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 524
Messages : 207

Re: Orlane Helge Fischer - Sans responsabilités, on se sent le corps léger
Hoy hoy !
Bienvenue à toi ♥️

Je viens te donner un petit avis sur la fiche avant de laisser Auxane te valider ~

En une phrase : j'aime beaucoup ! Je trouve ton écriture fort jolie, ton texte structuré et surtout, je ressens ton personnage, ce qui est très important pour moi. A la fin de ma lecture, je suis parfaitement capable d'imaginer Orlane se balader à Kaunaz, ce qui est très bien joué de ta part ! Un petit plus pour le passage qui explique son inscription à l'école qui, au final, donne sans doute plus de clefs de compréhension pour ton personnage que l'histoire elle-même. La conversation était bien orchestrée, on percevait aisément les caractères des protagonistes, bref, j'ai bien aimé !

Je trouve son caractère original et j'ai hâte que tu puisses le développer davantage dans tes écrits ! Je pense qu'on va avoir l'occasion de s'amuser en la voyant évoluer ~

En tout cas, si tu as des questions, n'hésite ni à nous mp, ni à demander sur la cb ou ailleurs quand nous y sommes, nous serons ravies de répondre !
Tu n'as pas besoin de t'inquiéter, car ta fiche est très bien ~
Félicitations pour ta validation très prochaine ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
Couronnes : 291
Avatar : Neels Visser
Messages : 19

Re: Orlane Helge Fischer - Sans responsabilités, on se sent le corps léger
Hello la miss !
J'espère que tu vas bien, félicitation pour ta fiche, et j'en profite pour te souhaiter la bienvenue !
Avant que je te valide, pourrais-tu nous renseigner la célébrité que tu as choisi ?
Voir le profil de l'utilisateur
Auxane Lindberg
3ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 438
Messages : 107

Re: Orlane Helge Fischer - Sans responsabilités, on se sent le corps léger
Fiche acceptée

Validation par Auxane

Le 08.10.17
D'Orlane Helge Fischer
Félicitations



Coucou !

Je tiens à te dire que j'ai trouvé ta fiche très plaisante à lire. On est facilement emportée par le texte et on se laisse aller à tout lire d'une traite sans aucun soucis !

J'ai trouvé tous tes personnages crédibles et bien construits, on sent que tu maîtrises chacun d'entre eux, même les plus secondaires, et c'est une force dans le domaine de l'écriture. J'aime le caractère de ta demoiselle, mais ça je te l'ai déjà dit et j'aime particulièrement le fait qu'elle soit douée en puzzle.
Mention spéciale pour la grand-mère que j'ai trouvé très rigolote et les parents qui fonctionnent très bien !

J'aime l'idée qu'elle soit la seule un peu "logique" dans sa famille et que ce soit la seule à être liée à un dieu au final.

Mon seul regret est de ne pas en savoir davantage sur ta minette, mais je ne doute pas qu'on apprendra son histoire au cours de tes rps !

Hâte de trouver des liens avec toi.

Tu es donc officiellement validée et à ce titre, tu vas recevoir ta jolie couleur ainsi que la possibilité de participer au flood, ce que je t'encourage vivement à faire pour gagner tout plein de couronnes ! Cela te donne aussi la possibilité de jouer pour le concours de la catégorie mini-events que tu trouveras ici !  

Pour le côté gestion du personnage, je te demanderais de bien vouloir référencer ton dieu, ton avatar et ton prénom avant de pouvoir passer à la suite. Il faut aussi que tu penses à demander ton logement afin de ne pas passer tes nuits congelée à l'extérieur ! Ensuite, tu seras libre de créer ta boîte à rp et ta fiche de liens !

Enfin, si tu as des questions, je t'invite à passer sur ce lien afin de trouver rapidement les moyens de nous contacter !

Au plaisir de te retrouver en rp ou sur la cb et à très bientôt !  

Voir le profil de l'utilisateur
Akie Ueno
3ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 801
Avatar : ハナエ
Messages : 222

Re: Orlane Helge Fischer - Sans responsabilités, on se sent le corps léger
Coucou !

J'ai un peu de retard mais je viens donner mon avis sur ta fiche aussi ❤

J'aime beaucoup ton écriture, c'est très facile à lire et on ne voit pas ni le temps, ni les lignes passer. Je suis pressée de voir l'évolution d'Orlane à Kaunaz !

J'ai beaucoup apprécié les autres personnages qui rendent ont leur importance tout en n'étant pas trop présent non plus. C'est équilibré et tout les personnages sont au même niveaux. Et ils sont d'ailleurs très drôle.

J'ai trouvé ça excellent que sa mère soit à fond dans la voyance et que presque toute la famille la croit et que finalement ce soit Orlane qui ait des pouvoirs alors que c'était la seule septique.

J'avoue avoir une préférence pour son entrée à Kaunaz et lorsqu'elle a appris son existence. J'avais presque envie d'en lire encore plus

Au plaisir de te croiser dans le flood ou dans un rp !
Et félicitation pour ta validation, des bisous

☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Orlane Helge Fischer
1ère Mentaskòli
avatar
Couronnes : 401
Messages : 15

Re: Orlane Helge Fischer - Sans responsabilités, on se sent le corps léger
Merci pour vos commentaires J'espère qu'on aura l'occasion de RP ensemble
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Re: Orlane Helge Fischer - Sans responsabilités, on se sent le corps léger
Orlane Helge Fischer - Sans responsabilités, on se sent le corps léger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ Kaunaz Algiz ☽ :: Gestion des personnages :: + Inscription :: + Validés-