RSS
RSS



 
7 ♀ & 4 ♂
2 membres du personnel & 9 élèves
2 grecs/romains, 2 nordiques, 1 asiatique, 1 aztèques/mayas, 0 vaudou, 2 celtiques, 0 hindou, 1 égyptien & 2 ignorants

Hemrick Sébastien Morgan Wistyat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Couronnes : 338
Avatar : Lucky Blue Smith
Messages : 56

Hemrick Sébastien Morgan Wistyat

Hemrick S M Wistyat
ft. Lucky Blue Smith
↘️ carte d'identité
Nom : Wistyat + Prénoms complets : Hemrick, Sébastien, Morgan (mais je préfère Set, si vous voulez bien) + Âge : 18 ans + Date et lieu de naissance : 7 avril 1999 à Angers + Situation familiale : Petit dernier d’une famille (trop) nombreuse + État civil : Célibataire + Orientation sexuelle : Bisexuel + Groupe : Egyptien + Dieu affilié : Séshat  + Don : Aucun + Année d'étude/Profession : Deuxième année Meentaskòli / Bibliothécaire

↘️ caractère

En un minimum de 200 mots, expliquez-nous les buts de vie de votre personnage, son caractère, ce qu'il aime ou ce qu'il n'aime pas et tout ce qui peut le rapprocher de son Dieu.
___________

J’aime les chats. Je préfère le dire tout de suite, depuis tout petit, je n’ai jamais pu vivre sans chat. J’aurais voulu leur piqué leur indépendance mais j’ai récupéré leur côté solitaire, même si ce n’est pas toujours facile avec une famille nombreuse. Mes sept frères m’ont appris l’entraide et le partage, mais aussi les coups bas et l’amitié, les insultes et les encouragements.

J’aime les mathématiques. Je l’ai découvert plus tard, mais tout est beau dans leur logique et leur rigueur. J’apprécie la précision qui découle des choses bien faite, les vérités sans fausses notes. Et je déteste avoir à arranger cette dernière pour quelle rentre dans la bonne case : l’un des deux à faux, et ce n’est sûrement pas moi.

J’aime les bibliothèques. Leur calme et leur quiétude, le savoir inégalable qui s’y respire, les puits de connaissances qui s’y dessinent. L’amour de la lecture est le vice nécessaire de quiconque souhaite écrire. Le silence, un paradis pour quiconque sait écouter.


↘️ premier contact
En un minimum de 200 mots, raconte-nous ce fameux moment lorsque ton Dieu a décidé de prendre contact avec toi. Comment cela s'est-il passé ? Quelle a été ta réaction ? Comment as-tu découvert que tu n'étais pas tout à fait comme les autres ? /!\ Pour les ignorants, donnez-nous simplement votre ressenti sur ce que vous êtes en train de vivre. Croyez-vous à la magie ? Avez-vous envie d'entrer à Kaunaz Algiz ? Pourquoi ?
___________

« Set, grouille, on est en retard ! » Anya, mon lapin blanc. Toujours en retard, et toujours en train de courir.

Je n’avais toujours pas compris pourquoi elle voulait y aller, d’ailleurs. D’après elle, les places étaient bien moins chères si on les prenait à deux (« en couple » d’après les billets) mais moi, je pensais surtout qu’elles étaient bien moins chères si on n’y allait pas du tout.

Il a fallu commençait par dire bonjour, faire la bise, prendre des nouvelles. J’avais presque seize ans, et pour la plupart, je ne les avais jamais revu depuis mon renvoie. Je détestais déjà cet endroit, pourquoi y ajouter de telles personnes ? Et que je te rappelle combien de fois tu as été convoqué, et que je te demande pourquoi…

Il a fallu trouver un coin isolé. Une petite table plus tranquille ; Anya m’avait laissé seul depuis longtemps : j’étais son billet soldé, pas son meilleur ami, non plus ! J’ai sorti une feuille et j’ai commencé à chercher la suite de Fibonacci dans le dallage du bar. Leur architecture était assez médiocre, et il m’a fallu un bout de temps pour repérer quelque chose qui puisse s’en rapprocher.

« Tu devrais plutôt regarder au plafond… »

Il y a d’abord eu un grand moment d’incompréhension, face à cette femme – d’ailleurs plus âgée que la plupart d’entre nous – toute vêtue de tissu léopard. Puis il y a eu les lampions et quatre des cinq solides de Platon. J’ai souri.

« Vous aussi, vous êtes là par dépit?

- Pas vraiment, non… »


J’avais maintenant un ouvrage sur l’Egypte Antique sur la table, et plus aucun interlocuteur.

°°°

« Il lit bien trop de livre ce garçon, forcément qu’il devient fou ! »

Les paroles de ma mère ont résonnés bien trop longtemps entre les murs, transperçant les portes pour heurter mes oreilles. Son regard montrait bien qu’elle ne s’attendait pas à me voir. J’avais seize, et eu le malheur de parler de mes rêves et des explications de la bibliothécaire à mes parents. Diagnostique de ma mère ? Je suis fou. Je ne sais pas ce qui m’a empêché de faire le même…

J’ai attrapé mon sac, et je suis sorti. J’avais la solution à la question posée il y a un bout de temps déjà : élu, oui, mais de qui ? Elle était discrète dans le Panthéon des dieux égyptiens, au point que certains voulaient la confondre avec d’autres, mais le doute n’était pas vraiment permis : la rencontre sous le signe des mathématiques, les vêtements en peau de léopard le carnet d’archives laissé à mon bon soin, l’appel des bibliothèques… Qui d’autre, si ce n’était-elle ?

°°°

J’avais seize ans, et un billet en poche : Reykjavik ne semblait plus bien loin ! La bibliothécaire avait expliqué bien des choses à mes parents, qui avaient surtout voulu savoir si l’on s’occuperait de mon état psychologique là-bas. C’est le mot « spécialisé » qui les a convaincus. Plus aucune réticence. Moi, il me fallait une dernière chose pour partir : un chat. Il n’était pas question que je parte quelque part inconnu sans un compagnon boule de poil.

Ça a été ma deuxième rencontre. Puisque mes parents ne m’accompagneraient pas, je me suis rendu au refuge seul. J’y ai trouvé Masr, un chat semi-bengal : j’avais commencé à voir des signes partout, alors un léopard de salon m’a paru la meilleure idée qui puisse être. Même âgé de huit ans.

Séshat était devant l’entrée, habillée en léopard : « Maintenant que tu sais qui tu es, je vais récupérer mes archives, si ça ne te dérange pas, Set.»

°°°

J’ai décollé une semaine plus tard, sans archives, mais avec un chat. Et la certitude que j’avais encore beaucoup à apprendre.

derrière l'écran
LittleWinter
Quel âge as-tu ? 18 ans Comment es-tu arrivé jusqu'à nous ? Par le biais d’un (très bon) forum partenaire Comment trouves-tu notre forum ? J’adore A quelle fréquence penses-tu nous rendre visite ? Peut-être tous les jours, au moins toutes les semaines ? Un petit mot pour la fin ? Validé par une jolie brune.


Citation pour votre histoire
En un minimum de 500 mots, expliquez-nous votre cheminement jusqu'ici. Votre famille était-elle orientée vers la magie ou était-ce une totale découverte pour vous ? Comment se passait votre vie avant d'arriver au campus ? Et si vous êtes ici depuis quelques années déjà, comment se sont passées vos années précédentes ?
___________
Dans le lointain : Sept frères et des chats
L’époque avant Kaunaz Algiz

Mon premier chat s’appelait Sachat. Est-ce que j’avais vraiment eu le choix ? Non, mais ç’aurait pu être un premier signe.
Mon premier souvenir est sa mort. J’avais quatre ans. Il en avait douze. Je vois encore ma mère en train de jeter un kilo de pâte dans une marmite d’eau bouillante alors que mon père m’explique que Sachat ne reviendra pas. Il était parti dans un lieu très très loin, un paradis pour chat, où il serait toujours heureux. J’ai pleuré.

Mon deuxième chat s’appelait Egy. Est-ce que j’avais vraiment eu le choix ? Non, toujours pas. Mais on peut croire y voir un deuxième signe.
Mon deuxième souvenir est les hurlements de mon frère aîné, Archibald. J’avais cinq ans. Il en avait vingt-cinq. Sa tarentule s’était « échappée ». Il a fallu plusieurs heures pour la retrouver dans un coin du terrarium. J’ai pleuré

Ensuite, les chats et les souvenirs s’enchaînent. Entre ceux qui s’échappent, ceux qui disparaissent, ceux qui meurent et ceux volés, on a eu six chats. Sachat. Egy. Sahara. Hièro. Antef. Thot.
Heureusement, mes souvenirs sont plus nombreux. En même temps, quand on est le dernier d’une fratrie de huit, il y a toujours quelque chose à se souvenir. Mais j’ai continué à pleurer. Diagnostic de Baltasar ? Trop émotif, trop gamin. Faut grandir p’tit frère. J’avais sept ans. Il en avait vingt-quatre.

J’ai découvert les mathématiques en tombant sur un livre de fac de Clémence. J’avais neuf ans, toujours fait l’école à la maison. Il en avait vingt-deux, en école d’ingé. Je suis tombé amoureux pour la première fois : les mathématiques, mon deuxième amour après les chats. Un troisième signe.
A partir de ce moment, tous les moments que j’ai passé avec mon frère ont été lié, de près ou de loin, aux mathématiques. J’ai passé des heures à l’écouter parler des différentes théories, des multiples théorèmes, et des extraordinaires fonctions. Et j’ai arrêté de pleurer.

J’ai mis les pieds dans ma première bibliothèque bien trop tard pour dire vrai. Mais ma mère ne jurait que par la télé, et les livres, c’est la petite copine de Dorian qui me les avait fait découvrir. J’avais onze ans. Il en avait vingt-deux. Ça ne m’a pas rapproché de mon frère, mais j’ai commencé à lire, sortir et rencontrer des amis à ce moment-là : mon monde s’est agrandi pour la première fois, et si Sachat était parti dans son paradis à lui depuis longtemps, moi j’avais enfin découvert le mien. Mes sept frères ont arrêtés d’être mes uniques amis bien brusquement.

Ma mère a arrêté de me faire cours à la maison quand on a déménagé. Il était trop tard pour aimer l’école : j’ai tout détesté, l’architecture était horrible : un parrallèpipède rectangle. Sans âme, la lune se reflétait du mauvais côté.
Emmanuel m’y a abandonné le premier jour. Les autres jours ont été pires. J’avais douze ans, et je détestais l’école. Il en avait vingt-et-un, et il détestait le savoir. Il a arrêté d’être mon frère préféré du jour au lendemain.
J’ai séché les cours pour aller en étude. Ce n’est pas que je détestais apprendre – j’adorais apprendre – mais c’est que je détestais les cours. Le directeur n’a pas aimé. Lors de la première convocation, papa est venu. Il n’a rien compris : j’étais un enfant si sage pourtant…

J’ai était renvoyé en à peine deux ans, les bonnes notes aidées pourtant. Fernand voulait devenir instituteur : il a décidé de me redonner des cours à la maison. Il était encore pire que les autres professeurs. J’avais quatorze ans. Il en avait dix-neuf, et commençait à peine ses études.

Mon premier rêve, j’ai voulu le raconter à Geoffrey, il était compréhensif. Mais mes mathématiques, mes livres et mes chats avaient fini par m’éloigner de ses passions : j’avais un inconnu pour ancien frère. J’avais quinze ans. Il en avait dix-huit.
L’année qui a suivi a été la plus rapide, mais aussi la plus extraordinaire. J’ai rencontré Seshat. C’était excitant et terrifiant à la fois. Pour la première fois, ma vie était écrite non pas par mes sept frères, mais par Kaunaz Algiz. J’avais seize ans, et la ferme envie d’écrire ma propre vie. Personne n’a dit non à la maison. L’Islande, c’était loin, mais ils avaient sept autres fils pour se réconforter.

°°°

Tout proche : Seshat, et ma vie entre mes mains
Premières années Meentaskoli

Que celui qui a créé les avions se dénonce ! Je n’avais jamais pris ces oiseaux de tôle, et deux la même journée devrait être marquée en rouge dans mes exploits. La première étape était donc la première épreuve.
Une valise qui n’est visiblement ni assez grande, ni assez extensible. « Et s’ils ne l’ont pas, ce livre, hein ! je fais quoi, moi ?! … Je lis autre chose, oui bien sûr, Anya ! … Mais, non, c’est pas l’autre bout du monde…. On va se revoir, tu sais ? »
La version officielle, celle qu’Anya - « Je suis athée, Set, les dieux c’est de la poudre aux yeux pour les ignorants ! », « De la magie ? Set… Sérieusement ? » - avait fini par recevoir pour mettre fin à son scepticisme, c’est que j’avais trouvé une école supérieure qui veuille bien de moi malgré mon absence de diplôme. Sa position géographique, l’Islande, passait moyen : pourquoi est-ce que je pars donc m’isoler sur une telle île ?

Le premier avion a eu trois heures de retard. Est-ce que quelqu’un a déjà pris le temps d’observer en détail l’architecture d’un aéroport ? J’ai archivé celui-là, et c’est une catastrophe…
Le deuxième a eu le droit au même traitement : visite express puis visite en profondeur, et archivage de tous les ratés architecturaux. J’avais peut-être loupé mon avion, mais j’avais l’intention de bien faire ! Et puisque Séshat archivait, je prendrais exemple.

Il ne m’a pas fallu longtemps pour trouver la bibliothèque de Kaunaz Algiz. C’est devenu mon lieu de vie en quelques secondes : il y avait des centaines d’ouvrages qui m’étaient inconnus, mais surtout, l’architecture était tout à fait acceptable. Et même bonne.
Je n’ai pas vu les mois passés. Une véritable rafale de vent éteinte en moins d’une journée. Je n’avais pas lu un centième des collections quand mon bulletin m’a rappelé à l’ordre : n’assister à aucun cours n’aillait sûrement pas payer. Le côté « facultatif » était surtout un beau mot, et j’avais maintenant la joie d’apprendre mon redoublement. Electrochoc.

J’ai mis le nez dans une salle de cours pour la première fois dès le premier jour de la rentrer : nouvel exploit. Peut-être que j’aurais dû commencer comme ça, finalement. Là où mes souvenirs d’enfance me rappeler que j’allais tout haïr, j’ai tout adoré. Maintenant, il ne me restait plus qu’à poursuivre sur cette voie…
Les jours suivants ont été plus contrastés, mais globalement j’ai partagé ma vie entre les salles de cours et la bibliothèque.

Il a fallu un rêve plus persistant que les autres pour que je me décide à demander une place de bibliothécaire. Cette fois, ça a été une non-épreuve, j’avais déjà passé bien trop de temps dans ce temple.

La fin de l’année s’est soldée par les soixante poids réglementaires, et même un peu de bonus, nécessaire au passage. Que dire de plus ? J’avais enfin réussi une année sans mes frères : j’ai pris ma vie en main.

Merci Sèshat.

Voir le profil de l'utilisateur
Ayane Agana-Béléa
4ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 437
Avatar : Nina Dobrev
Messages : 85

Re: Hemrick Sébastien Morgan Wistyat
Hey ! Encore une fois bienvenue à toi.
J'adore ton histoire. On y a apprend pas énormément de choses mais elle est très joliment écrite. Hâte de voir qui tu vas choisir en avatar et de lire la suite de ta fiche.

#nomdefamilleenw
Voir le profil de l'utilisateur
Couronnes : 338
Avatar : Lucky Blue Smith
Messages : 56

Re: Hemrick Sébastien Morgan Wistyat
Merci !

Pour l'avatar, j'ai une petite idée mais je suis pas encore complètement sûre donc ça va attendre un tout petit peu...
Pour l'histoire, c'est assez volontaire : j'aime bien avoir de la marge; et puis, il faut encore que je termine la deuxième partie qui sera sûrement plus détaillé (enfin, c'est le but...)
Voir le profil de l'utilisateur
Auxane Lindberg
3ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 440
Messages : 109

Re: Hemrick Sébastien Morgan Wistyat
Fiche acceptée

Validation par Auxane

Le 05.01.18
De Hemrick S. Wistyat
Félicitations



Coucou !

Je te félicite pour la rapidité avec laquelle tu as posté ta fiche ! Impressionnant !

Je trouve ton choix d'avatar absolument intéressant, parce qu'on n'a pas l'habitude de le voir pour incarner un personnage comme le tien ! Je trouve ce choix audacieux, et j'aime ça.  

Je tiens à te dire que j'aime beaucoup ce que tu as fait du caractère. Bien que bref, je trouve que tu en précises l'essentiel et que c'est très bien comme ça.

J'ai également beaucoup aimé rencontrer les frères de Set par l'intermédiaire de celui-ci. J'ai trouvé ça très bien pensé et très bien construit.  

Pour une troisième fiche, franchement chapeau !

Hâte de trouver un lien avec toi !  

Tu es donc officiellement validé et à ce titre, tu vas recevoir ta jolie couleur ainsi que la possibilité de participer au flood, ce que je t'encourage vivement à faire pour gagner tout plein de couronnes ! Cela te donne aussi la possibilité de jouer pour le concours de la catégorie mini-events que tu trouveras ici !  

Pour le côté gestion du personnage, je te demanderais de bien vouloir référencer ton dieu, ton avatar et ton prénom avant de pouvoir passer à la suite. Il faut aussi que tu penses à demander ton logement afin de ne pas passer tes nuits congelée à l'extérieur ! Ensuite, tu seras libre de créer ta boîte à rp et ta fiche de liens !

Enfin, si tu as des questions, je t'invite à passer sur ce lien afin de trouver rapidement les moyens de nous contacter !

Au plaisir de te retrouver en rp ou sur la cb et à très bientôt !  

Voir le profil de l'utilisateur
Couronnes : 689
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 275

Re: Hemrick Sébastien Morgan Wistyat
Re-bonswèèèèr
Alors première chose, laisse-moi te dire que j'ai vraiment vraiment vraiiiiiimeeeeent beaucoup aimé ta façon d'écrire ton histoire, c'était tout beau, tout agréable à lire, que demander de plus pour mes jolis petits yeux !
J'adore ton personnage, tous les petits détails qui le rendent si crédible et si plaisant, j'adore ton avatar aussi, Aënor va le manger tout cru
(Je mérite des baffes pour ça, c'est vrai )
Enfin bon, c'est vraiment un immense plaisir de rencontrer un nouveau membre, surtout que ça faisait longtemps ! J'espère que tu te plairas parmi nous et j'ai même une petite idée de lien, si tu me le permets
Je te fais des grouuus bisouilles sur ta petite tête de licoooorne
Beaucoup d'amour et à très bientôt
Et félicitation pour la validation de ta fiche ! Je n'ai rien vu passé moi, t'as été trop vite

☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Akie Ueno
3ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 862
Avatar : ハナエ (Hanae)
Messages : 262

Re: Hemrick Sébastien Morgan Wistyat
Coucou à toi !
Tout d'abord, bienvenue dans la famille et félicitation pour ta validation qui a été à une vitesse folle !

Ça va sans doute te sembler inutile de le dire de nouveau, mais je suis d'accord avec mes collègues : j'adore ton vava !

Pour le caractère, je trouve ça léger comme il faut. Tu ne donnes que quelques détails et pourtant ça nous suffit pour imaginer le personnage et bien plus que ce que tu écris. J'aime beaucoup .

J'adooooooooore la façon de nous présenter l'histoire de ton personnage en passant par ses chats puis par ses frères. Et, j'avoue avoir un coup de cœur pour la dernière et l'avant-dernière phrases qui me donnent envie de voir l'évolution de Hemrick .

Je serais ravie de trouver un lien, si ça te tente évidemment .

Des bisous et bonne journée !

☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Clemence Bergström
2ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 535
Messages : 214

Re: Hemrick Sébastien Morgan Wistyat
Je suis la dernière à venir poser mon petit mot sur ta fiche, mais je ne l'ai pas moins appréciée pour autant !

Je trouve le caractère de ton bonhomme très intéressant, d'autant plus qu'il est juste aux antipodes du mien et que je n'ai pu m'empêcher de me dire "Huhu, ça va être drôle en classe, ça !". Une tête en mathématiques, voilà qui est surprenant !

Pour ce qui est de l'histoire, je dois avouer que j'ai été agréablement surprise par la structure que tu as donné à ton personnage et par ce que j'en ai ressenti. Le fait que Hemrick ne se perçoive au cours de celle-ci qu'au travers des autres m'a donné une grande impression de solitude - peut-être fausse >.> - qui me donne quand même un peu envie de lui faire des papouilles. Au final, son histoire est assez simple, mais le fait de structurer avec les chats est vraiment une très bonne idée !

En tout cas, je te félicite pour ta validation et te souhaite une excellente continuation sur notre bébé
Voir le profil de l'utilisateur
Couronnes : 338
Avatar : Lucky Blue Smith
Messages : 56

Re: Hemrick Sébastien Morgan Wistyat
Oh ! Tous ces gentils messages de bienvenue Merci tout plein !
Hâte de faire des rps avec vous aussi, c'est un peu le but de pourquoi je suis là en même temps

J'vais remplir tous les listings de ce pas !
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Re: Hemrick Sébastien Morgan Wistyat
Hemrick Sébastien Morgan Wistyat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ Kaunaz Algiz ☽ :: Gestion des personnages :: + Inscription :: + Validés-