RSS
RSS



 
7 ♀ & 4 ♂
2 membres du personnel & 9 élèves
2 grecs/romains, 2 nordiques, 1 asiatique, 1 aztèques/mayas, 0 vaudou, 2 celtiques, 0 hindou, 1 égyptien & 2 ignorants

Demande de don
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Couronnes : 689
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 275

Demande de don
Dons + Formulaire

Comme vous le savez sûrement déjà, les dons sont rares dans notre monde mais ils ne sont pas inexistants. Votre sorcier peut déjà avoir son don en arrivant ou l’acquérir plus tard dans le jeu. Le tout est évidemment de le justifier. Un don sera toujours en rapport avec votre Dieu, ainsi, si votre Dieu est Poséidon, il est donc totalement improbable que vous puissiez contrôler le feu. De plus, nous n'accepterons pas les dons trop gros, trop généralisés tels que la maîtrise des quatre éléments ou encore la capacité de parler à tous les animaux. Cependant, il sera possible de se changer en un seul animal, de comprendre un seul animal ou de contrôler un seul élément. Votre personnage est un sorcier parmi tant d'autres, pas un super héros, désolée de casser vos espoirs. Pour que votre sorcier puisse obtenir son don, nous vous demanderons de nous écrire un passage où il le découvre, où il apprend à le maîtriser, ou autre chose au choix. Un minimum de 500 mots est demandé, et oui, si obtenir un don est gratuit, on ne va pas vous le donner pour autant. Un sorcier avec un don est un sorcier courageux, alors prouvez-le nous !
Veillez aussi à vérifier que le don souhaité n'est pas encore pris, vous trouverez la liste ci-dessous. À vos plumes et faites preuve de créativité !

Code:
[b]+ Nom du sorcier :[/b] Bla
[b]+ Demande à acquérir le don de :[/b] Bla
[b]+ Arguments :[/b] Si vous souhaitez que le don de votre personnage soit apparu avant ses 16 ans, merci de justifier en quoi cela peut être utile dans la psychologie de celui-ci, après quoi suivez la procédure normale. Dans le cas où son don est apparu à 16 ans, justifiez simplement en quoi ce don apporte un intérêt au personnage.
[b]+ Démonstration : [/b]Ici, écrivez-nous votre texte de minimum 500 mots

Liste des dons
+ Aquakinésie - Auxane Lindberg
+ Contrôle de la lumière solaire - Ayane Agana-Béléa
+ Loup-garou - Janko J. Ivanovena - voir
+ Transformation en lion - Libre - Voir


Contacts
Pour les questions de don, d'artefact, de multicompte ou autre problème, merci de contacter Kaunaz Algiz, pour d'autres petites questions, les boîtes des admins restent à votre disposition !

Lire aussi


☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Auxane Lindberg
3ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 440
Messages : 109

Re: Demande de don
+ Nom du sorcier : Auxane Lindberg
+ Demande à acquérir le don de : Aquakinésie
+ Arguments : L'eau est un exutoire pour Auxane qui se sent apaisée en sa présence. C'est encore plus vrai pour la mer qui est pour elle un symbole de force tranquille, ce à quoi elle aspire. Avec la découverte de ce pouvoir, Auxane s'est sentie poussée par un nouvel espoir qui l'aide à surmonter les épreuves de son existence et elle est peu à peu devenue cette jeune femme pleine de sagesse qu'elle aspirait à devenir. Voilààà o/
+ Démonstration : Auxane regarda à nouveau la mer, l'air contrarié. La nuit passée avait été difficile et... elle se sentait vide des forces qui l'animaient habituellement. Aujourd'hui, elle se sentait triste et les quelques questions dont elle chercherait éternellement les réponses étaient revenues la tourmenter ce matin au réveil alors qu'elle prenait sa douche. Elle avait failli laisser couler des larmes qu'elle rejetait désormais mortellement mais, à force de courage et de volonté, elle était parvenue à en retenir la plupart. Les autres s'étaient perdues dans l'eau claire qui ruisselait sur son corps pour mieux la laver de tous ses maux et personne n'avait remarqué qu'il y avait eu tant de détresse en son cœur ce matin-là. Elle était ensuite partie en cours et avait été distraite durant chacune des heures passées à écouter ses professeurs, si bien qu'elle était persuadée d'avoir loupé son devoir. Cela n'affecterait pas vraiment ses moyennes, trop élevées pour souffrir d'une note « normale », mais participait tout de même à sa contrariété générale. Un énième soupir quitta ses lèvres tandis que son regard se perdait à l'assaut des vagues en contrebas. La mer semblait... bien plus libre qu'elle ne le serait jamais. Infinie, sauvage et colérique, elle avait cette force qui n'avait jamais su pulser dans son âme, qui n'avait jamais existé en elle et qui n'existerait sans doute jamais. Elle avait ce courage qu'elle ne posséderait pas en toute une vie et qui pulsait pourtant sous ses yeux, à chaque seconde. Assise contre l'un des rochers qui surplombaient si fièrement les eaux furieuses, Auxane se demanda un instant s'il ne serait pas plus simple de se laisser engloutir par cette force qui lui faisait tant envie, si se laisser emporter n'était finalement pas la réponse à toutes les questions qui dévoraient son âme petit à petit et qui un jour finiraient par la tuer, sinon par la rendre creuse. Celle qui revenait le plus souvent, celle qui mordait le plus violemment sa chair tenait en peu de lettres et pourtant, crucifiait systématiquement son cœur sur la croix de ses douleurs. Pourquoi. Pourquoi sa mère était-elle partie sans elle, pourquoi son père était-il si désespéré malgré tous ses efforts, pourquoi elle n'arrivait pas à assumer ses propres choix, pourquoi sa mère avait-elle emporté sa sœur plutôt que l'inverse, pourquoi son père était-il obligé de faire ça, pourquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi ? Ces interrogations tournaient en boucle dans son esprit sans jamais s'arrêter et certains jours, Auxane n'en pouvait tout simplement plus. Aujourd'hui faisait partie de ceux-là. Aujourd'hui faisait partie de ceux-là et, pour une fois, elle se prenait à des vœux égoïstes, de ces souhaits que l'on ne réalise qu'une fois, qu'on ne prend le risque d'accomplir que lorsque l'on est lâche et absolument pas digne de ceux qui nous entourent. Et ces vœux égoïstes, pour une raison inconnue, avaient visiblement tendance à se concrétiser, car elle s'était levée sans même y penser. Lorsqu'elle s'en rendit compte, Auxane éclata d'un rire qui se mua bientôt en sanglot. Une larme, d'abord solitaire puis suivie de mille autres dévala sa joue sans plus de cérémonie, sans se soucier de si elle le souhaitait ou non. De toute façon, qui s'en était déjà soucié ? Personne. Personne ne se souciait jamais de ce qu'elle voulait. Personne n'en avait rien à faire et elle, elle était là pour endurer, encore et encore, les mêmes sévices, les mêmes douleurs, les mêmes peurs, sans que personne ne daigne jeter le moindre coup d'oeil sur ses propres désirs. On l'abandonnait, on lui imposait des choses qui la dégoûtaient d'elle-même, on lui demandait d'endurer pour soi, et rien, rien n'avait vraiment de sens. Car Auxane avait beau endurer, Auxane avait beau lutter de toutes ses forces, ce n'était jamais suffisant pour accompagner, pour guérir la personne pour qui elle le faisait. Ça n'avait plus d'intérêt. Ça n'en avait jamais eu. Ça n'en aurait jamais. De toute façon, il valait bien mieux qu'ell-...

« Non. »

Auxane eut un violent sursaut. Une voix, inconnue, qui ne lui appartenait pas, venait de s'immiscer dans son esprit pour murmurer un mot unique, mais doté d'une puissance pareille à l'océan. Les larmes cessèrent brusquement, tues par un étonnement mêlé de crainte. Un instant, elle se demanda si tout ce qu'elle avait vécu durant sa vie ne l'avait pas rendue folle.

« Non. »

La voix réitéra et, si elle avait osé, Auxane aurait dit que son possesseur s'était agacé de ses pensées. C'était absurde. Et pourtant...

« Qui est absurde ? »

La jeune fille sentit tout son corps se raidir tandis qu'elle secouait la tête.

« J-je m'excuse. »

Annonça-t-elle brusquement. Elle se fit la réflexion qu'elle serait sans doute passée pour une cinglée si quiconque, à ce moment-là, était passé par là.

« Cesse de t'excuser tout le temps, Auxane Lindberg. Tu es promise à un destin bien plus grand que cela, et ces mots arrachent ta fierté plus violemment que ne le feraient les récifs. »

Cette fois-ci, c'était certain, elle était bel et bien devenue folle. Un agacement qui n'émanait pas d'elle fit battre ses tempes et Auxane ferma brutalement les yeux. Avant de les rouvrir tout aussi vite. Lorsqu'elle les avait clos, un homme, gigantesque et remarquablement bien taillé, des boucles brunes entourant des traits étonnamment fins, l'avait observée d'un regard à la fois sévère et infiniment doux. Mais ce qui la marqua le plus fut son regard. Pareil au sien, si intense qu'il était comparable à la mer qui battait sauvagement à ses pieds. Il y avait un homme, dans sa tête, et lorsqu'Auxane se fit cette réflexion, il lui sembla un instant que cela n'avait rien d'étrange. La jeune fille se demanda quand tout cela avait bien pu commencer, quand voir si nettement quelqu'un dans son esprit était devenu normal pour elle mais ne trouva aucune réponse. Car cela n'avait rien d'habituel. C'était même tout l'inverse.

« Ferme à nouveau les yeux. »

Le ton était si impérieux qu'Auxane s'exécuta sans protester et fit de nouveau face à l'étranger qui envahissait son esprit tout entier, tant sa présence était impressionnante.

« Tu sais qui je suis ? »

Spontanément, la demoiselle secoua la tête avant de se rappeler que son invité surprise ne pouvait pas la voir. Une moue agacée, bien la sienne cette fois, se glissa contre ses lèvres. Elle n'eut pourtant pas le temps d'ajouter quoique ce soit avant que l'homme ne reprenne la parole.

« Concentre-toi, Auxane Lindberg. Tu sais qui je suis. »

Le nom qui lui vint brusquement en tête n'était qu'un délire d'adolescente un peu trop rêveuse. Au lieu de le prononcer, elle s'apprêta à signifier sa non-connaissance du sujet mais n'en eut jamais le temps.

« Oui. »

Auxane rouvrit brusquement les yeux sous la surprise.

« Ferme. »

L'injonction la rappela à l'ordre et la jeune fille revint dans les limbes de son esprit.

« V-vous êtes vraiment... ?
- Dis-le. »

Encore une fois, la force qui émanait de la voix la poussa à répondre, comme si une part d'elle était incapable de refuser quoique ce soit à cet homme qui se prétendait être...

« Poséidon. Neptune. V-vous...
- Je suis le dieu des mers et des océans, des tremblements de terre et des sources. Je suis l'ébranleur de terre, et c'est toi, Auxane Lindberg, que j'ai choisi. Tu es l'élue à qui je confie mon pouvoir. Tu es celle qui porte en elle la voix de l'eau. Tu es celle qui parlera aux vagues et qui saura les faire obéir, car je suis leur maître et je t'en donne le pouvoir. Ouvre les yeux, Auxane Lindberg, et lève ces bras que j'ai trouvé ballants le jour de notre rencontre. Qu'ils ne soient plus jamais baissés. Tu es l'élue du dieu des océans et à ce titre, il te faut être fière. Va. »

Alors, comme Auxane n'avait de toute façon plus rien à perdre et qu'elle se pensait résolument folle, elle ouvrit les yeux, avança d'un pas et leva les bras. Alors, comme tout ce qu'elle venait de vivre se trouvait être la vérité et qu'elle était bel et bien l'élue des eaux, une vague se souleva, fière et brave, formidable de puissance et vint s'échouer à ses pieds, à plusieurs mètres du rivage, au dessus de la falaise sur laquelle elle s'était perdue. Alors, Auxane écarquilla les yeux et trébucha sur le sol.

« Relève-toi, Auxane Lindberg et sois digne de la mission qui est désormais la tienne. »

Ce fut là la dernière phrase qu'elle reçut de l'éminent dieu grec. Elle eut beau l'appeler, le supplier de répondre à ses interrogations, celles-ci rejoignirent le rang de ces éternelles questions sans réponse qui devaient la tourmenter encore longtemps. Pourquoi elle ?
Voir le profil de l'utilisateur
Couronnes : 689
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 275

Re: Demande de don
Et bien, c'est sans surprise que je valide ton don ma belle, je m'empresse d'aller lire ta fiche pour en apprendre un peu plus sur ton personnage

☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


Re: Demande de don
+ Nom du sorcier : Edeline Weaver
+ Demande à acquérir le don de : Maîtrise des plantes
+ Arguments : La Déesse mère est dans toute forme de vie et elle est souvent représentée par une femme très naturelle entourée de plantes. De plus, la botanique est une des grandes passions d'Edeline, elle cherche toujours à en savoir plus à ce sujet et à se perfectionner. Le fait que cette matière soit enseignée dans l'école pourrait lui permettre de comprendre les différents aspects de son don et de savoir s'en servir correctement.
+ Démonstration : 

[12 Juillet 2007] 
Cher journal, 
Maintenant que j'ai 6 ans, maman me laisse faire plus de choses seule. Elle ne me force plus à lire des livres toute la journée, elle dit que je dois vivre des choses par moi même.
Aujourd'hui, j'ai eu le droit de sortir dans le jardin pour prendre l'air. Bien-sûre, sous sa surveillance. J'aurais aimé la faire disparaître et pouvoir aller jouer. Mais elle est ma mère, cela ne sera jamais possible... 
Je me rend compte de plus en plus de choses, j'ai l'impression de ressentir la vie des plantes en moi lorsque je les touche. Le liens me semble si fort que j'ai parfois du mal à me séparer d'elles. Les arbres me paraissent plus froids, c'est donc avec les géraniums que je me suis le mieux "entendue" aujourd'hui. 
Je me sens comme un aspirateur, je prends leur énergie et je suis parvenue à la lui rendre. Deux fleurs ont écloses d'ailleurs ! C'est un fait assez étonnant car je ne parvenais jusqu'à là qu'à faire verdir les feuilles ou bien à développer leur racines. Maman dit que je ne dois pas user de cette capacité à mauvaise escient... Mais moi j'aimerais en connaître les limites... Dans mes rêves je me dis qu'un jour je pourrais vivre entourée de plantes !



[ ... ]


[Le 1er Mai 2016]

Cher journal,
Aujourd'hui c'est la fête de Beltane, le sabbat qui célèbre la fin de la période sombre pour entrer dans la période lumineuse. En d'autres mots, c'est là que refleurissent les aubépines ou les muguets. De l'hiver à l'été quoi. Mais c'est aussi mon anniversaire, et comme j'ai 15 ans aujourd'hui je vais avoir le droit d'allumer le feu du sabbat ! C'est un grand honneur !

J'ai déjà tout préparé, dans le jardin toutes les aubépines sont prêtes, ce sont des plantes fantastiques à magnifier. Je me méfie juste de leur épines, elle font sacrément mal. 
Cette année, je n'ai pas pu me résoudre à couper le muguet pour en faire des bouquets car il m'ont demandé trop d'énergie. Les plantes en bulbes sont très dure à faire grandir. J'ai d'ailleurs failli faire une grosse bêtise...
Après plus d'une heure à tenter de les faire devenir un peu plus grande, tout est arrivé d'un coup. La chaleur de leur vie m'a envahie et je n'ai plus su m'arrêter de la rendre au centuple... Elle est devenue si lourde que la table a cassé ! C'est maman qui m'a arrêtée en me hurlant dessus, je ne me rendais plus compte de rien... Parfois cela me fait un peu peur, si cela m'arrivait avec une plante plus toxique cela pourrait devenir grave.
Bref, quoi qu'il en soit les muguets décorant les tables pour le feu de ce soit sont en pot et y resteront ! 
Je souhaite de tout cœur que cela plaise à mon père, exceptionnellement il nous rejoint ce soir pour le sabbat... Je crois que ça fait plus d'un an que je ne l'ai pas vu... 
Clemence Bergström
2ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 535
Messages : 214

Re: Demande de don
Officiellement, je peux te le dire : demande de don validée o/
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


Re: Demande de don
Merciiiii :D
Invité
Invité


Re: Demande de don
+ Nom du sorcier : Hakan J. Krigarn
+ Demande à acquérir le don de : Peut infiltrer et envoyer des images dans les rêves de personnes se trouvant non loin de lui.
+ Arguments : Le don lui va bien dans le sens ou il cherche à aider les gens. Si quelqu'un fait des cauchemar récurent, ça peut donner un bon lien en plus de ça ! Et puis, il pourra envoyer des images de lui tout nu à la femme qu'il aime Bien sûr, il ne le ferait pas tout le temps sur tout le monde, je pense que ça lui demandera pas mal d'énergie, voir même à ce qu'il s'endorme lui aussi au moment ou il entre dans la tête de la personne. J'essaye de détailler tout ça dans la démonstration =)
+ Démonstration : Le vingt dix décembre. Tu as quinze ans, et quand minuit sonnera, tu en auras seize. Tu t'es endormi avant minuit, mais si tu avais su, tu aurais veillé. Quoi que... En tout cas, à l'époque, tu as eu peur. Dans ton sommeil, un jeune homme est apparu en plein milieu de tes fantasmes adolescents. Une goutte de sueur perle sur ton front alors que le jeune Dieu se présente à toi. Morphée, Dieu des rêves prémonitoires, à ce qu'il t'a dit. Pourtant, ton don n'a rien à voir avec cela. Qui sait, peut-être un jour, une évolution. Ou alors est-ce qu'il garde cela juste pour lui ? Le fait est qu'il s'est penché au dessus de toi, et t'as caressé les cheveux, tout en te disant de ne pas avoir peur. C'est toi, l'élu. Mon élu. C'est un privilège, tu le sais ? Tu n'as pas à avoir peur, au contraire. J'ai le pouvoir de t'apaisé, et bientôt, tu seras capable de la même chose. Lorsqu'il t'a enfin laissé, et a quitté ta tête, tu t'es réveillé. Les draps trempés de sueur, et le souffle coupé. Tu t'es trainé vers la fenêtre, l'ouvrant avec hésitation, et mettant la tête au dehors. Est-ce la peur qui t'a mit dans un état pareil ? La journée de ton anniversaire fut, cette année là, une suite de question sur qui était vraiment cet homme, et pourquoi ce rêve avait semblé si réel... Alors avant de te rendormir, tu regardas le ciel, ayant sûrement l'air idiot, mais demandant à ce que Morphée te revienne, et s'adresse de nouveau à toi. Tu demandas à ce qu'il te souhaite un bon anniversaire, juste pour être sûr qu'il puisse t'entendre, et... Que tu sois l'élu. Et quand tu as trouvé enfin le sommeil, il apparu. Toujours ce beau jeune homme, approchant de toi, une main caressant ses cheveux. Comme un être aimant, cherchant à rassurer son prochain. Bon anniversaire, Hakan. C'est un rêve, mais toi et moi, nous savons que c'est beaucoup plus que ça.

-----

Tu as trente ans maintenant. Ta vie, c'est ici, à Kaunaz Algiz. Tu y as posé tes valises, tu y travailles, y vis... Tu y fais tout. Tu as ressenti le besoin de te poser après avoir fait ton tour du monde, afin d'y parfaire tes connaissances. Mais tu as fait bien d'autres choses, comme par exemple, apprendre à contrôler ton don. Celui que Morphée t'a offert. Tu n'as même pas su exactement comment tu as réussi la première fois. C'est juste... arrivé. Tu as senti, lorsque tu étais à côté de cette femme, que tu étais capable d'entrer en elle. Enfin, dans ses rêves. Elle avait l'air paisible, fatiguée par la nuit que tu lui avais offerte dans ta chambre d'hôtel. Elle bougeait, et souriait dans son sommeil. Alors oui, tu as voulu voir pourquoi. Tu as fermé les yeux, après l'avoir regardé. Puis tu as su. Tu as vu un enfant, surement le sien, courant vers elle, un homme derrière lui. qui n'était pas toi. Peut-être un ex, ou le père de l'enfant. Son rêve se transforma en cauchemar. Tu ne pouvais pas sentir sa douleur, mais tu as bien senti que son rêve avait basculé, et que son bien être était désormais loin. Elle pleurait. Pleurer dans son propre rêve ? Personne ne méritait ça. Rêver devait rester positif. Ton souhait fut alors que tout le bonheur du monde lui arrive. Pourquoi pas des fleurs ? Son fils la serrant dans ses bras ? Et quelqu'un, capable de lui faire oublier ses peines. Et tes pensées se sont matérialisées dans la tête de cette femme. Le choc de ces nouvelles informations sur ton don t'ont fait perdre ta concentration, et tu te reveillais, en sueur. Tu étais capable de modifier les rêves à ta convenance. Et encore maintenant, tu en cherches les limites. Tes expériences t'ont quand même apprit que tu peux interragir avec une personne dont tu connais le visage, car il faut que ça soit la dernière chose à laquelle tu penses avant de fermer les yeux pour pouvoir entrer dans sa tête. Il faut aussi être relativement proche, tu n'as pas réussi à établir un contact avec une personne située à plus de dix mètres, pour le moment. Mais ton objectif est tout de même d'élargir encore cette limite. Et les visions que tu envoies, ça t'épuise. Tu n'as pas réussi encore à envoyer plus de quelques minutes. Il t'est même arrivé de t'endormir vraiment, tombant au sol, en voulant envoyer une longue vision, et changer le plus gros de ce rêve. Tu sais que tu n'as pas atteint la limite de ton don, alors tu testes, encore et encore.







Couronnes : 689
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 275

Re: Demande de don
Hey roulements de tambour... Après une concertation, assez rapide, nous acceptons ta demande de don !
Les 500 mots sont là, ton don rentrer dans les "limites" que nous avons fixés, est original et colle parfaitement avec le Dieu que tu as choisi ! Une présentation bonne et cohérente, c'est donc un oui à l'unanimité !
Bon courage pour la fin de ta fiche

☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


Re: Demande de don
Merci ! Je fais mon histoire ce soir ;)
Invité
Invité


Re: Demande de don
Heyyy ! Voici voilà ! S'il y a des trucs à changer dîtes-le moi !

+ Nom du sorcier : Thalhisa C. Emerald.
+ Demande à acquérir le don de : Des plumes poussent sur le corps de la blonde et, selon ses humeurs, la couleur et ce qu'il advient par la suite changent. Si elle se sent apeurée, les plumes deviendront mauves et tenteront de ralentir l'impact d'une probable blessure bien que cela n'arrêtait pas une flèche, un épée ou une balle provenant d'une arme à feu. Les couleurs peuvent aller du vert lorsqu'elle se sent chanceuse au mauve quand elle se sent menacée.
+ Arguments : Je trouve l'idée originale et que cela correspondait à Aphrodite également ( puisque l'un de ses animaux se retrouve être la colombe. ) ! Elle peut ainsi être prévenue des dangers comme un animal ( un oiseau en l'occurence, qui volerait en sentant le danger, bien que dans ce cas précis elle ne volerait pas ) pourrait le ressentir ! En ce qui concerne le ralentissement d'un impact, il n'y aurait pas qu'une seule plume qui lui pousserait sur le corps bien évidemment, il y en aurait plusieurs sur plusieurs zones et, bien entendu, la pousse lui provoquerait de la douleur.
+ Démonstration :

Seize ans. Cet âge peut sembler l'âge de l'innocence, l'âge du début de la découverte, du comment vers le chemin menant à l'âge adulte. Cet âge peut sembler de nombreuses choses pour le commun des mortels mais pas pour ceux qui ont des capacités magiques. Pas pour ceux qui naissent et vive dans cet univers magique dans lequel certains membres peuvent avoir des dons et qui sont comme protégés par une force supérieure. Par les Dieux et les Déesses venant de tout horizon et de toute culture. Ce n'est alors pas un mystère pour eux ce que signifie réellement les seize ans. Dans la famille de Thalhisa c'était le cas. Bien qu'ils n'avaient pas forcément un don comme jeter du feu dans la pièce ou alors se transformer en araignée. Mais ils avaient un don ou un artefact correspondant à leur Dieux respectif.

Ce fut alors à seize ans que la jeune femme fut confrontée face à sa Déesse : Aphrodite alias Vénus. Elle l'avait rencontré durant un rêve. Elle s'en souvenait. Comment avait-elle su que cette femme qu'elle avait vu dans un rêve était sa déesse "attitrée" ? Vous souvenez-vous réellement de vos rêves dans les moindres détails ? Comme si cela vous étiez déjà arrivé ? Ce fut la seule fois où Thalhisa, même des années après, pouvait décrire précisément ce qu'il s'était passé et elle en avait conclu que ce n'était pas vraiment un rêve au fond puisque son don était arrivé peu de temps après. Le lendemain plus précisément. La blonde prenait son "remède" ou plutôt sa boisson qu'elle se devait de boire au moins une fois par semaine pour se nourrir en quelques sortes ( NDA : pour en savoir plus, l'histoire vous aidera à mieux comprendre lorsqu'elle sera postée ).  Et elle avait ressenti quelques douleurs ici et là. Ses parents lui avaient dit que son traitement devrait être renforcé au quel cas mais ce ne fut que lorsqu'elle jeta un regard sur son bras. Ce qui s'était produit durant son rêve venait d'arriver : des plumes lui sortait du corps. La jeune fille alors âgée de seize ans commença à paniquer et les plumes qui étaient auparavant d'un blanc pur prirent une teinte mauve bleutée. Une chose était certaine : elle ne s'y attendait pas. Qui aurait pu s'attendre à cela après tout ? La sensation de ces plumes n'était pas une douleur insupportable mais plutôt une douleur désagréable. Une sensation aussi désagréable dont elle n'avait pas eu l'habitude. Ces plumes rentrèrent à nouveau dans sa peau au bout de quelques heures, la nuit lorsqu'elle fut aussi détendue qu'elle pouvait l'être ce jour-là.

---------------------------

Kaunaz Algiz. Un lieu se voulant protecteur. Plus protecteur pour les sorciers que le reste du monde. Et Thalhisa ne se sentait ni protégerai en danger. Un mélange des deux, elle ne savait pas réellement quoi en penser mais ce fut la première année la plus compliquée. Une année où ses émotions avaient été mises à l'épreuve et où ses plumes étaient sorties sans qu'elle ne demande rien à personne. Où elle perdit maladroitement une ou deux plumes et où elle se sentait tel un albatros. Elle ne savait pas comment contrôler ses humeurs, ou plutôt ses émotions. Thalhisa avait cependant la chance d'agir son frère à ses côtés. Bien que celui-ci ne lui soit pas d'une énorme aide, mais il essayait de temps en temps. Mais son apprentissage de son don avait pris du temps. Elle avait mis pas mal de temps avant de comprendre comment tout cela marchait. Comment faire pour ne plus glisser sur une plume, comment faire pour contrôler la couleur, pour comprendre quelle couleur correspondait à quelle émotion. Elle s'était mieux comprise elle-même grâce à ce don et aujourd'hui elle trouvait ce don utile. Il ne sert à rien d'affronter quelqu'un. Cela ne sert à rien d'affronter le monde si l'on ne se connaît pas soi-même. C'était ce qu'avait conclut la jeune fille l'année de ses dix-sept ans. Elle commençait à comprendre à l'époque pourquoi Aphrodite/Vénus lui avait donné ce don là. Se connaître elle-même avait permis à la jeune Thalhisa à devenir plus forte, à devenir celle qu'elle était devenue aujourd'hui.
Ayane Agana-Béléa
4ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 437
Avatar : Nina Dobrev
Messages : 85

Re: Demande de don
+ Nom du sorcier : Ayane Agana-Béléa
+ Demande à acquérir le don de : Contrôle de la lumière solaire
+ Arguments : Le don d'Ayane lui est apparu peu après ses seize ans et seulement quelques minutes avant sa première rencontre avec Hélios. Si ce n'est pour allumer ou éteindre la lumière et faire quelques démonstrations aux première année, Ayane n'utilise pas son don très souvent. Elle en est d'ailleurs heureuse parce que c'est surtout un don offensif. Il lui permet de déplacer la lumière solaire mais également de lui donner forme. Créer des flèches lumineuses pour attaquer ses adversaires n'est pas quelque chose de très difficile pour elle. Mais, même si l'idée de se battre ne lui fait pas particulièrement plaisir, elle sait qu'elle a de la chance d'avoir un don comme celui-ci parce que tout le monde sait que les sorciers ne sont pas tous tournés vers la lumière.

Cependant ce don, comme tous les autres, n’est pas sans faiblesses. Tout d’abord, Ayane ne peut qu’utiliser la lumière émise par le soleil et en aucun cas en créer elle-même. Dans un noir d’encre, elle sera incapable d’utiliser son don. De plus, celui-ci lui demande beaucoup d’énergie et de concentration. Et, même si elle s’est améliorée avec les années, il n’est pas rare qu’elle ait des vertiges après un entraînement voir qu’elle s’évanouisse. Elle sait que si un jour elle doit réellement se battre sans se retenir, son don pourrait lui être fatal.
+ Démonstration : Inspiration, expiration. Inspiration, expiration.

Le bord du lac de l’école est désert et le soleil brille au-dessus de moi. Je le sens qui me réchauffe et me donne des forces. Je ne fais qu’un avec lui. Mes yeux sont fermés et ma respiration régulière. Je lève doucement le bras gauche vers l’avant. Je sens la lumière suivre mon mouvement. Un flux de chaleur suit ma main. Il me suffirait maintenant d’ouvrir les yeux, pour donner vie à mes pensées et les illuminer. Rien de bien sorcier aujourd’hui. Pas de flèche ou d’autre type d’armes. Je vais faire apparaître quelque chose de mouvant et essayer de le contrôler. Un lapin ? Oui, ça peut être bien. C’est petit mais rapide. Pas si facile que ça à créer.

Les yeux toujours fermés, ma concentration est à son maximum. J’imagine un petit lapin gambadant autour de moi. Je n’ai plus qu’à ouvrir les yeux à présent. Un, deux, …

« Coucou ! »

Le cri de surprise que j’émet tout en me retournant rapidement a dû s’entendre sur des kilomètres et j’exagère à peine. Devant moi se tient un homme blond aux yeux dorés, souriant de toutes ses dents. Comme ça on pourrait croire qu’il a une vingtaine d’années. Trente tout au plus. Mais je sais qu’il était là bien avant la formation du lac qui se trouve à côté de moi.

« Hélios ! Ça va pas non ! Ça t’amuse de gâcher mon entraînement ? »

Oui, cet homme si sûr de lui est mon Dieu. Hélios, le titan du soleil.

« A vrai dire ? Oui, j’adore ça. Te faire peur alors que tu en pleine concentration, je trouve ça hilarant. »

Celui-là alors… Je le respecte je vous assure, même si ça ne se voit pas forcément. Mais des fois je me demande lequel de nous deux est l’aîné…

« D’ailleurs, il est passé où le « Seigneur » ? Tu ne devrais pas être si familière avec moi tu sais. »

Vu la façon dont il sourit et le ton de sa voix, même un gosse de trois ans comprendrait qu’il n’est pas sérieux. En fait, il adore que je l’appelle par son prénom. Il est très fier d’être assez complice avec son sorcier. Il me l’a assez répété.

« Veuillez m’excusez, oh grand Seigneur Hélios, meneur du soleil et propriétaire du char solaire. »

Je fais une petite révérence pour appuyer mon propos on ne peut plus ironique.

« C’est bizarre mais j’ai comme l’impression que tu ne penses pas un mot de ce tu dis.
- Non ? Tu crois ? »

Hélios soupire et s’approche de moi.

« D’ailleurs, tu pourrais m’expliquer pourquoi tu t’entraînes ? Ça fait quatre ans que tu es dans cette école et je suis bien placé pour savoir que tu contrôles merveilleusement bien ton don. »

J’ai comme l’impression que c’est à lui qu’il fait des compliments là. Je ne relève pas sa remarque parce qu’il connait parfaitement ma réponse. Personne n’est parfait et aucune maîtrise ne l’est non plus. L’entraînement est essentiel si on veut progresser ou au moins maintenir son niveau.

Un petit aboiement me fait tourner la tête. Mon chiot, Ilios, s’approche d’Hélios et se frotte à lui. Puis il vient vers moi et aboie à nouveau. Je sais ce qu’il veut.

« Toi aussi tu es vexé qu’Hélios m’ait interrompu hein ? Allez, voilà pour toi. Amuse-toi. »

Sur ce, d’un fluide geste du bras gauche, je fais apparaître un lapin de lumière et le fait courir. Le résultat est immédiat : Ilios le pourchasse.

« Ben tu vois, tu n’as pas besoin de tous ces exercices de respiration. »

Je le sais, mais ça m’aide à ne pas perdre le contrôle. Ce qui est une chose essentielle quand on possède un don divin.

Au moins, mon pouvoir a l’avantage d’amuser mon animal de compagnie.

« Je vois qu’il est toujours en forme. Tu t’occupes bien de lui Aya’.
- Je fais de mon mieux en tout cas. »

C’est Hélios qui m’a offert Ilios. Son nom veut dire « Soleil » en grec ancien. Il me l’a offert le jour de mon entrée à l’école. Au début, quand je venais d’entrer dans ce nouveau monde, Ilios m’a beaucoup aidé.

« Bon c’est pas tout ça mais j’ai cours moi. Ilios, on y va ! »

D’un geste rapide, je fais disparaitre le lapin et Ilios revient vers moi, un peu triste.

« Ohlala… Bon d’accord. »

Cette fois-ci, c’est un papillon que je fais apparaître et fait voler jusqu’à mon bungalow. Comme ça, Ilios rentrera tout seul à la maison pendant que j’irai en cours. J’espère juste que mes colocataires vont le laisser entrer sinon il va devoir m’attendre sur le perron. D’ailleurs je ferais mieux de me dépêcher. Je tourne la tête pour dire « au revoir » à Hélios mais ne trouve personne. Il disparaît vraiment comme il apparaît celui-là. Enfin bon, c’est pour ça qu’on l’aime hein.
Voir le profil de l'utilisateur
Clemence Bergström
2ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 535
Messages : 214

Re: Demande de don
Officiellement validée !
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Re: Demande de don
Demande de don
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ Kaunaz Algiz ☽ :: Administration :: + Gestion :: + Demandes-