RSS
RSS



 
9 ♀ & 5 ♂
4 membres du personnel & 10 élèves
5 grecs/romains, 2 nordiques, 1 asiatique, 2 aztèques/mayas, 0 vaudou, 3 celtiques, 0 hindou & 0 égyptien

Krysanthe, fille d'Apollon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Krysanthe Abel
Professeur de médecine magique
avatar
Couronnes : 320
Avatar : Hayley Atwell
Messages : 47

Krysanthe, fille d'Apollon

Krysanthe Agnetha Abel
ft. Hayley Atwell
↘ carte d'identité
Nom : Abel + Prénoms complets : Krysanthe Agnetha + Âge : 32 ans + Date et lieu de naissance : Le 8 mai 1985 à Bournemouth, en Angleterre, mais d'origine grecque + Situation familiale : Son père était libraire et sa mère professeur de sciences de la vie, ils sont maintenant à la retraite + État civil : Célibataire + Orientation sexuelle : Bisexuelle + Groupe : ελληνικά + Dieu affilié : Apollon, dieu solaire de la Médecine et de la purification, des arts et des sciences + Profession : Médecin et professeur de médecine magique

↘ caractère

Krysanthe est une femme charismatique, chaleureuse et solaire, toujours prête à aider son prochain. Son apparence inspire la confiance, et elle éprouve le besoin de faire le bien, d’essayer de répandre la paix. Ce désir, elle l’exprime en soignant les malades, ainsi qu’en enseignant l’art de la Médecine Magique aux élèves de Kaunaz Algiz avec passion. Cet art lui vient d’ailleurs de lui-même, et elle ne se prive pas de s’en servir.

Malgré son côté très ouvert et affectueux, elle n’a pas peur de faire régner le respect et le silence dans ses cours, ainsi que de punir les élèves les plus récalcitrants. Elle est même très à cheval sur ces détails, car selon elle, un cours dans lequel on apprend est un cours où l’ordre et la discipline régissent.

Pour autant, la sorcière a peur des contacts émotionnels forts, particulièrement amoureux, car elle sait très bien qu’ils se finiront comme les précédents : mal. En effet, il est connu qu’Apollon n’était pas chanceux en amour, et qu’il voyait toujours ses belles le repousser ou être promises à d’autres hommes. Krysanthe partage cette infortune avec son Dieu, et elle se réfugie alors instinctivement derrière une carapace de froideur lorsque les choses risquent de déraper.

Férue de nature, on peut souvent l’apercevoir dans les jardins de l’école, à observer le paysage en prenant un bain de soleil –si rare dans cette région du monde, même si l’Angleterre rivalise plutôt bien–, ou bien à prendre soin des plantes médicinales qui ont la possibilité de pousser sur le sol Islandais. Elle est aussi très à l’aise avec les animaux, et ceux-ci l’approchent aisément et sans peur semble-t-il.

Têtue et n’ayant pas la langue dans sa poche, elle peut aussi devenir une femme assez butée sur ses idées et a priori, et c’est seulement après une longue discussion avec des arguments solides que Krysanthe se laisse convaincre. Cependant, ce côté de son caractère peut parfois s’avérer crucial et justifié lors de situations de crises, dans lesquelles elle sait garder la tête froide.

↘ premier contact
Le jour où Apollon décida de se manifester à Krysanthe fut celui où elle commença à douter de sa foi. L’été de ses seize ans, alors qu’elle allait camper avec des amis au bord d’une rivière dans la New Forest –près de Bournemouth, sa ville natale–, et qu’elle était chargée d’aller chercher du bois sec pour le feu de camp qu’ils prévoyaient d’allumer le soir même, elle entendit de la musique. Au début, elle ne s’en formalisa pas, pensant que d’autres campeurs avaient emmené des luths avec eux et jouaient. Mais plus elle s’enfonçait dans la forêt, et plus le son devenait net, comme si elle se dirigeait droit dessus.

Et puis, au détour d’un arbre, elle vit une lyre posée sur une souche qui semblait fraîchement coupée. L’instrument à cordes était très beau, ornementé, avec quelques liserés d’or, mais ce qui choqua Krysanthe, ce fut que les accords de luth qu’elle entendait depuis un moment en étaient originaires, sans que personne ne soie là pour pincer ses cordes. Elle jouait seule. Avec hésitation, l’adolescente s’approcha jusqu’à n’être plus qu’à quelques dizaines de centimètres de la lyre enchantée.

Lorsqu’elle l’effleura du bout des doigts, celle-ci arrêta de produire tout son. L’air se chargea soudainement de quelque chose qui fit oublier à Krysanthe de respirer. C’était comme si l’instrument l’implorait de le toucher, de tirer doucement sur ses cordes. A la place, la jeune fille détala vers le camp établi avec ses amis sans regarder en arrière.

Cette nuit-là, alors que le feu crépitait faiblement, et que tout le monde dormait paisiblement dans son sac de couchage, Krysanthe eut un rêve très étrange. Tout était flou, mais elle pouvait entendre les mêmes accords qui avaient été joués plus tôt dans la journée. Elle se réveilla en sursaut et en sueur.

Les nuits après celle-ci furent similaires –bien que précédées d’une vigoureuse prière au Seigneur, lui demandant de la protéger du Démon–, mais la jeune fille commençait à voir de mieux en mieux les formes qui se présentaient à elle. A chaque fois, elle se réveillait trempée et de plus en plus terrorisée. Dans la nuit du samedi suivant, son rêve fut très net.

Elle était dans endroit entouré de piliers en pierre, quelques feux dansaient dans des coupoles de métal, une odeur d’encens emplissait ses narines, toujours cette mélodie à la lyre, et un homme nu se tenait devant elle. A son plus grand étonnement, Krysanthe ne ressentit aucune gêne ou malaise face à l’apparition qui la regardait avec des yeux rieurs. L’homme s’avança vers elle à pas de chat, des mains douces et chaudes se posèrent sur ses joues, et il l’embrassa sur le front. Suite à cela, il pressa une lyre dorée dans ses bras, avant de disparaître dans un puissant rayon de lumière qui aveugla l'adolescente. Elle se réveilla de nouveau en sursaut, et avec une claire idée de la personne qui venait la visiter en rêve.
derrière l'écran
Sarah
Quel âge as-tu ? 19 ans Comment es-tu arrivé jusqu'à nous ? Je suis de Malleus Maleficarum ! Comment trouves-tu notre forum ? Très beau A quelle fréquence penses-tu nous rendre visite ? Plusieurs fois par semaine Un petit mot pour la fin ? Wouw phrase validée direct ! Félicitation !


If you were born with the weakness to fall, you were born with the strength to rise.
Krysanthe naquit dans une famille chrétienne de classe moyenne à l’hôpital de Bournemouth, de Robert et Damaris Abel –née Metaxas, car elle provient d’une famille d’immigrés grecs établie depuis peu en Angleterre. Très tôt, ses parents mirent un point d’honneur à ce que la petite fut baptisée et élevée selon les préceptes de la Bible. Alors les cours de catéchisme débutèrent aussitôt qu’elle fut acceptée dans l’école chrétienne de Bournemouth, à ses cinq ans. Elle grandit dans une jolie maison plein pied avec un grand jardin et deux épagneuls Cavalier King Charles.

Son début de scolarité se passa exemplairement, car l’enfant était très attentive et curieuse. Malgré quelques légers accrochages avec certains camarades, elle se fit quelques amis avec qui elle restait toujours jouer dans la cour de récréation, ou qu’elle voyait souvent en dehors de l’école –à l’initiative des parents concernés, bien évidemment– lors des week-ends. Dans ses rêves d’enfant, elle s’imaginait princesse, ou bien reine des fées. Au fur et à mesure qu’elle vieillissait, ses ambitions prirent d’autres formes –vétérinaire, ou bien musicienne. Petite fille sage, Krysanthe garda tout de même cette part d’insouciance qui pousse chaque enfant à l’aventure. Elle adorait la nature, les balades dans la forêt avoisinante, jouer avec tous les petits animaux qu’elle trouvait dans ces endroits –au grand dam de ses parents, car que se passerait-il si elle venait à attraper une quelconque maladie ?–, ainsi que ses deux petits chiens chéris, Dolly et Rosie. C’est pourquoi elle se retrouvait très souvent dans le jardin familial, ou au-delà –quelques rares fois où ses parents ne la surveillaient pas–, assise à contempler les arbres, les fleurs, … jusqu’à ce que ses parents viennent la chercher pour la faire rentrer à l’intérieur de peur qu’elle tombe malade ou qu’un fou s’en prenne à elle.

Arrivée au collège, et malgré des difficultés dans les cours les plus théoriques –notamment ce qui relevait de la physique, ou bien des mathématiques–, elle se révéla très intéressée par la mythologie, les arts –surtout la musique–, ainsi que les sciences de la vie. Son projet professionnel se stabilisa, et garda à peu près la même forme pour le reste de sa scolarité. Elle voulait travailler dans le domaine médical. Krysanthe apprit aussi à pousser les limites fixées par ses parents, en partant toujours plus loin de la petite maison, se retrouvant souvent dans la forêt –pour cela, elle prétextait qu’aller courir dans un endroit aussi dénué de pollution était beaucoup plus bénéfique pour elle, ce qui fonctionnait presque toujours. Les rares fois où elle restait enfermée dans une pièce pendant un long moment furent celles où elle aidait son père dans sa librairie en centre-ville, ou lorsque sa mère la forçait à travailler des heures durant pour qu’elle atteigne l’excellence. Ce fut à cette période qu’elle commença doucement à se détacher de ses parents, car ils chérissaient plus l’enfant qu’ils voulaient qu’elle devienne que celle qu’elle était vraiment.

Etant donné que son école permettait un cursus continu des cinq ans à la majorité de ses élèves, Krysanthe et son groupe d’amis restèrent soudés malgré leurs classes différentes. Ils sortaient souvent ensemble, que ce soit pour aller camper, dormir chez l’un d’entre eux, ou bien pour aller aider les plus nécessiteux. Des couples se firent et se défirent au sein du groupe, et certains membres le quittèrent, mais ils restèrent soudés, et cela suffisait grandement à la jeune fille.

A quinze ans, et fraîchement arrivée au lycée, elle commença à avoir des vues sur des garçons mignons qu’elle n’avait jamais vraiment considérés auparavant. Pour autant, elle ne fit rien pour le montrer, et vécut ses petits coups de cœur en secret, de peur que quelqu’un avertisse ses parents et qu’on lui fasse la morale une énième fois. A la place, elle commença à travailler plus dur, sous le regard de sa mère, pour assurer son passage en cursus de médecine à l’université –bien qu’elle ne sache pas encore laquelle elle allait choisir. Et puis vint sa rencontre avec Apollon en songe l’été d’après. Elle n’en parla à personne, même pas au prêtre à l’église, qui de toute façon l’aurait prise pour une folle et aurait insité à appeler ses parents. Pendant tout l’été, elle se contenta de prier le Seigneur avec ferveur, lui demandant sa protection. Cependant, peu avant septembre, les rêves reprirent, mais le Dieu solaire n’était jamais en vue, et rapidement deux émissaires envoyés par une école Islandaise frappèrent à sa porte.

Après explication, les parents de l’adolescente piquèrent une crise, déclarant que les deux personnes avaient été envoyées pour voler et souiller leur fille, et que les sorciers n'étaient autres qu'eux-mêmes, des créatures de Satan. Mais Krysanthe, qui jusqu’alors était restée muette de stupéfaction, prit la parole pour qu’on lui explique mieux la chose, le concept de cette école, ainsi que la raison pour laquelle elle avait été choisie par une divinité en laquelle elle ne croyait pas –jusque-là, du moins. Ses parents décidèrent après cela de jeter les émissaires dehors et d'enfermer leur fille dans sa chambre, la privant de sorties, sauf pour aller à la messe. Ce comportement de leur part fut sûrement ce qui décida la jeune fille à demander de partir pour l'Islande. Ses parents refusèrent une nouvelle fois, mais elle ne les écouta pas et entama des démarches d'émancipation. Après des mois de dispute, elle réussit à devenir indépendante.

Quittant tout ce qu'elle connaissait –sa famille, ses amis, ses deux chiens chéris, sa ville, son école–, la sorcière nouvellement découverte fut transférée à Kaunaz Algiz en cours d’année, in medias res, et entama des cours qu’elle n’avait jamais eus auparavant. Le démarrage fut difficile, et pendant un certain temps, Krysanthe eut toutes les peines du monde à suivre. Mais lorsqu’elle se détendit, elle apprit à apprécier les divers cours qu’elle avait choisis et qui lui étaient obligatoires –il y avait même de la médecine magique, c’est pour dire !– les choses s’améliorèrent. Peu à peu, elle se haussa parmi les élèves de sa promotion, et devint une élève brillante. Après la fin de ses trois ans et demi dans l’école Islandaise, Krysanthe entama un cursus de médecine de six ans à l’université de Reykjavik, qu’elle réussit avec brillo, avant de revenir à Kaunaz Algiz pour entamer sa formation de professeur de Médecine magique. A présent, la sorcière est professeur de Médecine magique, ainsi que médecin aussi bien humain que magique.

Pendant ses années d’études cependant, la vie de Krysanthe ne fut pas rose sous tous ses aspects. Lors de ses Menntaskòli à Kaunaz Algiz, elle découvrit qu’elle était aussi attirée sexuellement par les femmes, et cela lui fit un coup à elle, la jeune fille de banlieue qui suivait encore le dogme Chrétien. Par la suite, elle se mit en couple avec plusieurs personnes au fil des années, mais toutes ses histoires finirent mal : une fois, l’un l’avait tout simplement rejetée après plusieurs mois, l’autre l’avait trompée, … Toutes ces blessures valurent que la femme qu’elle était devenue se referme petit à petit, évitant de plus en plus une nouvelle relation destructrice.
Voir le profil de l'utilisateur
Akie Ueno
3ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 801
Avatar : ハナエ
Messages : 222

Re: Krysanthe, fille d'Apollon
OMG !!!!!!! CALLI' :montonrodeo:

BIENVENUE PARMI NOUS
Voir le profil de l'utilisateur
Krysanthe Abel
Professeur de médecine magique
avatar
Couronnes : 320
Avatar : Hayley Atwell
Messages : 47

Re: Krysanthe, fille d'Apollon
MERCIIIII

☾ Signature ☽

i broke my own heart loving you
all this time i waited on a future that you never did. and despite all the love i gave, you wanted something i can't give. ▬ slow it down, love, it's too bright out there. hold on, love, you're walking thin air.

Voir le profil de l'utilisateur
Auxane Lindberg
3ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 438
Messages : 107

Re: Krysanthe, fille d'Apollon
Coucouuu !

Bienvenue officiellement ! Je te souhaite un bon courage pour ta fiche et me permets juste de te prévenir pour ta dernière image qui ne fonctionne pas chez moi !

Hâte de lire ce que tu nous prépares !
Voir le profil de l'utilisateur
Couronnes : 658
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 258

Re: Krysanthe, fille d'Apollon
Bienvenutooooo
J'espère que tu te plairas, en tout cas, j'adore ton avatar et puis Apollon...
Hâte de nous trouver un lien aussi ! Et de faire des RPs de folie et tout et tout... Houiiiii je suis tellement contente

☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Krysanthe Abel
Professeur de médecine magique
avatar
Couronnes : 320
Avatar : Hayley Atwell
Messages : 47

Re: Krysanthe, fille d'Apollon
Merci à vous !

Je vais essayer de modifier cette image alors !

☾ Signature ☽

i broke my own heart loving you
all this time i waited on a future that you never did. and despite all the love i gave, you wanted something i can't give. ▬ slow it down, love, it's too bright out there. hold on, love, you're walking thin air.

Voir le profil de l'utilisateur
Clemence Bergström
2ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 524
Messages : 207

Re: Krysanthe, fille d'Apollon
Bienvenue à toi, Krysanthe ♥️

Et bonne chance pour ta fiche ! Hâte de te lire et de te voir parmi nous
Voir le profil de l'utilisateur
Krysanthe Abel
Professeur de médecine magique
avatar
Couronnes : 320
Avatar : Hayley Atwell
Messages : 47

Re: Krysanthe, fille d'Apollon
Merci Clémence

Je pense avoir terminé ma fiche ! Dites-moi s'il y a des incohérences ou quoi que ce soit !
Voir le profil de l'utilisateur
Couronnes : 658
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 258

Re: Krysanthe, fille d'Apollon
Fiche acceptée

Validation par Isadora

Le 03.09.17
De Krysanthe Abel
Félicitations

Bienvenue à toi, charmante dame _

J'ai beaucoup aimé ta fiche, sa simplicité de lecture, tes beaux mots, ainsi que la psychologie de ton personnage. On n'aurait pas pu rêvé mieux pour une élue d'Apollon. Très bon choix de Dieu par ailleurs, si je puis me permettre en tant que musicienne ! J'espère qu'elle se plaira dans cet environnement. En tout cas, toutes mes félicitations pour ta validation .

Je t'invite donc à venir t'inscrire dans les différents registres : des avatars, des Dieux et enfin dans l'alphabet. Tu peux également dès maintenant créer ta fiche de liens
et ta petite boîte à RP. Je t'invite aussi à venir nous rejoindre dans le flood, à venir discuter sur la CB de temps à autre et à participer aux votes, histoire de peut-être gagner des couronnes ! Et surtout, que Krysanthe n'hésite pas à venir participer à la première intrigue, il faut aussi qu'elle fasse sa demande de logement si elle ne veut pas dormir dehors ! (Viens dans mon bungalow on va être bien ! )

J'espère te croiser très vite sur le forum. Si tu as une quelconque question, n'hésite pas à contacter l'un des membres du staff !
Je te souhaite de magnifique aventure et j'espère que nos élèves ne te causeront pas trop de misère ! Si jamais envoie-les chez moi, je leur taperai sur les doigts !


☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Clemence Bergström
2ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 524
Messages : 207

Re: Krysanthe, fille d'Apollon
Félicitations pour ta fiche, Krysanthe !

Je me permets de poster mon avis sur elle, parce que ça me semble important d'avoir des retours sur son écriture

Alors alors, commençons ! Tout simplement : bravo. Tu as une plume très fluide qui permet de lire ton texte d'une traite sans sentir le nombre de mots passer, et qui offre un fort joli moment à ton lecteur o/ Personnellement, j'ai ri à plusieurs reprises, notamment au passage de la rencontre avec Apollon, quand elle prie pour que Dieu la préserve du démon

Pour ce qui est du personnage, je trouve très sympa l'idée d'avoir fait une jeune femme pieuse élue d'Apollon. Parce que quand même, pour une religieuse, c'est pas le dieu le plus vertueux qui soit pour l'ouvrir aux croyances païennes xD Et puis j'aime son histoire et son caractère, je l'imagine très bien en prof et je la sens vraiment crédible. C'est très bien !

Voilà voilà,
Au plaisir de te revoir en rp ;)
Encore bravo !
Voir le profil de l'utilisateur
Auxane Lindberg
3ème Mentaskòli
avatar
Couronnes : 438
Messages : 107

Re: Krysanthe, fille d'Apollon
Coucouuu !

Je viens te donner mon petit avis sur ta fiche, parce que j'aime bien le faire et puis que, personnellement, quand je termine une fiche, j'aime vraiment savoir ce que les gens à l'avoir lue en ont pensé !

Du coup, j'ai adoré. Ton style d'écriture, que j'appréciais déjà sur Malleus, me transporte aisément et les idées que tu as réunies pour faire Krysanthe t'ont permis de composer un personnage haut en couleur !

J'apprécie tout particulièrement le fait que tu en aies fait une jeune femme née dans un milieu très chrétien, je trouve que ça la rend encore plus intéressante dans sa psychologie. J'aime aussi énormément ce que tu as fait d'Apollon et ce passage était si bien écrit que j'ai très bien imaginé la scène, alors félicitations !

J'aime le fait qu'elle ait fini par défier ses parents et à la lecture de leurs réactions, je me suis demandée si elle n'avait pas une santé fragile...

J'ai aussi beaucoup ri en imaginant Krysanthe courir dans le sens opposé à la luth et Apollon très mécontent xD

Enfin voilà, je t'ai tout dit alors j'espère qu'on pourra trouver un lien, soit avec Auxane soit avec Neala et qu'on pourra pondre des rps du tonnerre !

Encore bravo pour ta fiche !
Voir le profil de l'utilisateur
Krysanthe Abel
Professeur de médecine magique
avatar
Couronnes : 320
Avatar : Hayley Atwell
Messages : 47

Re: Krysanthe, fille d'Apollon
Merciii à vous !

J'aime beaucoup avoir des retours sur ce que j'écris donc c'est très gentil à vous de me faire un feedback, même si je suis super gênée en vrai !

Pour les liens, je compte en avoir pas mal donc oui pas de souci !

Encore merci

☾ Signature ☽

i broke my own heart loving you
all this time i waited on a future that you never did. and despite all the love i gave, you wanted something i can't give. ▬ slow it down, love, it's too bright out there. hold on, love, you're walking thin air.

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Re: Krysanthe, fille d'Apollon
Krysanthe, fille d'Apollon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ Kaunaz Algiz ☽ :: Gestion des personnages :: + Inscription :: + Validés-