RSS
RSS



 
8 ♀ & 5 ♂
4 membres du personnel & 9 élèves
5 grecs/romains, 1 nordique, 1 asiatique, 2 aztèques/mayas, 0 vaudou, 3 celtiques, 0 hindou & 0 égyptien

Thé, souvenirs & rigolade + Malory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Couronnes : 611
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 242

Thé, souvenirs & rigolade + Malory


► Parfois, on ne connait pas la véritable valeur d'un moment.
Thé, souvenirs & rigolade
Malory & Isadora
Ma journée s'était passée à merveille. Tout se déroulait comme je l'avais prévu, aucun nouveau ne manquait à l'appelle jusqu'à présent. Chacun était arrivé à la date convenue ! Et dans la foulée, l'un de mes meilleurs professeurs. Ce cher Malory Zolberg. Cet homme était l'un des plus sincères et des plus passionnés que je n'avais jamais rencontré, de plus les cotes en botanique ne cessaient de s'améliorer, preuve qu'il était excellent. La matière n'était pourtant pas facile, mais il la donnait avec un tel acharnement que les élèves ne pouvaient être que captivés par celui-ci. Même quand il parlait, il était captivant. Toujours une anecdote ou une blague à raconter. Il n'y avait rien à faire, peu importe le sujet de discussion, il avait toujours les mots. Pas étonnant qu'au bout de deux ans, il était devenu plus qu'un collègue, c'était devenu l'un de mes meilleurs amis et pour tout vous dire, sa présence m'avait réellement manqué durant ces deux mois de vacances.

C'est donc à bras ouverts que je l'avais accueilli en cette fin de mâtiné. Exactement comme la toute première fois qu'il était arrivé. Il n'y a rien à faire, ce garçon à quelque chose d'accueillant et de bienveillant sur le visage. Je me demande vraiment s'il a des ennemis ce brave homme. Nous avions mangé le repas de midi ensemble, après quoi, je l'avais accompagné jusqu'à son accommodation, le laissant s'installer, je l'invitai à venir ce soir chez moi pour un bon thé chaud, histoire de se détendre après cette journée bien chargée. Il avait sans doute des tonnes de choses à me raconter, comme toujours.

Je m'étais donc empressée de ranger le désordre qui occupait déjà mon bungalow. Principalement des fiches d'inscriptions, mais aussi de la vaisselle, quelques lettres, des sachets de biscuit, vêtements et j'en passe. J'ai beau être organisée, ça ne m'empêche pas de laisser traîner mes affaires. Le tout, s'était de s'y retrouver, ce que j'arrivais parfaitement à faire. Pas que Malo était réellement un invité d'honneur, il avait très certainement vu mon logement dans un état bien pire que celui-ci. Mais un minimum de respect tout de même, cela lui ferait sûrement plaisir de voir que j'avais fait cet effort (pour une fois).

J'étais assise sur la chaise de ma cuisine, mots croisés en main et lunettes sur le nez. J'attendais sagement que mon invité arrive, jambes croisées sur la table, j'apportais mon stylo à ma bouche. J'avais opté pour la tenue cent pour cent confort. Simple leggings de sport, sweater à capuche beaucoup trop grand et chaussettes en pilou. Quelques minutes plus tard, mon invité frappait à la porte. Je m'empressai d'aller ouvrir, un grand sourire aux lèvres.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Malory Zolberg
Professeur de botanique
avatar
Couronnes : 397
Avatar : Alexandre Astier
Messages : 112

Re: Thé, souvenirs & rigolade + Malory








THÉ, SOUVENIRS & RIGOLADE  
Isadora & Malory
Home... Home again !
Voici les paroles que j'ai en tête en me promenant près du lac de Kaunaz Algiz. Le contraste ici entre la rassurante odeur des pins, et le côté mystérieux de la forêt proche de la rive est du lac crée une ambiance plus qu'incroyable. Quel silence... Après deux moi à courir après le monde en voulant en dévorer un maximum, ce silence, ce lieu, ça met une claque. Tout cela me fait dire qu'il ne sert à rien de se presser de découvrir le monde, il est de toute façon infini. Se contenter de ce qu'il y a autour de nous, sans vouloir aller toujours plus loin et en prenant le temps de... Simplement prendre le temps, est tout aussi riche qu'un voyage. Se laisser véhiculer par les odeurs, les sensations, les bruits vous emmène aussi ailleurs. Dans un moment comme celui là, vous êtes à la fois connecté à ce qu'il y a autour de vous, et à coté de ça complètement ailleurs.

Cet dans cet état mental presque hypnotique que je me rendis compte qu'il était l'heure de décoller de ma souche en direction du Bungalow de madame la directrice ! Ah cette Isadora... C'est assez rare pour moi mais oui, je dois admettre  qu'elle m'a manqué. J'ai toujours tendance à lui trouver des surnoms étranges, aujourd'hui c'est roulement à billes par exemple. Simplement parce qu'avec elle, tout va comme des roulettes voir mieux ! Je ne sais pas vraiment comment elle fait, mais tout autour d'elle se passe toujours bien... Bon il y a des exceptions bien sur, je me rappelle d'un mouflet (apprenti) qui en la croisant dans un escalier du château, la regardait avec tellement d'attention qu'il s'était cassé la binette. Bien sûr ce n'était pas vraiment de sa faute ! Elle n'a pas choisi d'avoir un regard si captivant après tout. Evidemment elle s'était occupée personnellement de ce jeune homme, cette petite maman roulement à billes...
J'ai spécialement pensé à ça aujourd'hui car malgré sa journée bien chargée, elle avait trouvé le temps de m'accompagner jusqu'à mon logement, rendant mon arrivée plus simple, et bien plus sympa ! Nous n'avions pas encore eu le temps de vraiment parler, mais ça n'allait pas tarder.

Enfuis dans mes pensées, j'arriva à sa porte et toqua dessus, en faisant en petit rythme. Le bois ça sonne bien, puis je suis pour rajouter des petites bêtises comme ça dans un maximum de moments anodins de la vie...
Je l'entendis s'approcher d'un pas léger, et en voyant la clinche tourner je me mis au défi de ne pas sourire. Sur quoi elle ouvrit la porte, tombant nez à nez avec mon visage en train de se mordre la lèvre inférieure pour ne pas sourire...



© Camaleón

Voir le profil de l'utilisateur
Couronnes : 611
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 242

Re: Thé, souvenirs & rigolade + Malory


► Parfois, on ne connait pas la véritable valeur d'un moment.
Thé, souvenirs & rigolade
Malory & Isadora
Toute excitée à l'idée de recevoir mon vieil ami, j'ouvris précipitamment la porte, tombant sur un visage presque maussade, j'hésitais. Y avait-il vraiment quelque chose de grave ? Ou me faisait-il marcher une nouvelle fois. Je fis la liste des raisons éventuellement pour que Malo soit de triste humeur, mais j'en vins rapidement à la conclusion que ma liste ne contenait rien comme raison et que donc, il tentait bien de me faire marcher, comme il le faisait toujours. Je l'invitai donc à entrer et lui désignait la table de la cuisine qui nous attendait. Il s'installa sur une chaise et je pris place en face de celui-ci. Je continuai de sourire bêtement comme je le faisais si bien et demandai :

« Alors mo grand ! Quelles sont les nouvelles ? Et ces vacances ? » m'empressai-je de demander.

Sur ce temps, je me tournai vers la petite cuisinière sur laquelle l'eau était en train de bouillir. Je sortis les thés de l'armoire en haut à droite et les posai face à mon invité.

« Tu connais les goûts je suppose, je te laisse te servir ! Fais comme chez toi ! »

Après tout, il était ici chez lui, non ? En même temps, je sortis des cuillères à thé qui m'avaient été offertes par des élèves, il y avait de cela quelques années. J'attrapai un sous plat que je jetai sans délicatesse au milieu de la table. Après quoi, je retirai la bouilloire du feu pour l'y poser. Je me servis moi-même un thé à la lavande. Thé que j'aimais boire avant d'aller dormir. Je laissai d'ailleurs souvent traîner ma tasse sur ma table de chevet, ce qui embaumait l'air de ma chambre. Un pur délice dés le matin.

Malo n'était pas le seul à aimer prendre le thé ici, même s'il restait l'un de mes invités préférés. Les élèves aimaient aussi venir y trouver refuge. Certains, donc j'étais particulièrement proche m'appelaient Mamie Isa. En raison de ma manie à toujours être en pantoufle et à boire consentement du thé, mais surtout, parce que j'avais l'habitude de me promener avec une grosse couverture en pilou dés que je passais la porte de mon bungalow. Il n'y avait rien à faire, j'aimais mon petit confort et ça, tout le monde le savait.

Je m'assis enfin sur la chaise en moi, mon breuvage chaud entre mes mains froides. Prête à écouter les péripéties de mon collègue.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Malory Zolberg
Professeur de botanique
avatar
Couronnes : 397
Avatar : Alexandre Astier
Messages : 112

Re: Thé, souvenirs & rigolade + Malory








THÉ, SOUVENIRS & RIGOLADE  
Isadora & Malory
La porte s'ouvrit. Résiste Malo résiste ! Je mis toute ma volonté en oeuvre pour ne pas sourire... Et ce fut gagné ! Il y eut  un petit moment de silence où elle me regarda un peu intriguée, puis elle se retourna et je la suivis à l'intérieur. Dès qu'elle eut le dos tourné, je relâcha la pression. Il n'y a pas de plus agréable sourire que celui qui vous chatouille les muscles de la mâchoire.

A peine étions nous entrés dans son nid que la colombe de ces lieues s'activa dans tous les sens.
« Alors mon grand ! Quelles sont les nouvelles ? Et ces vacances ? »
Elle dit ceci en entrant dans sa cuisine. Je n'eût même pas le temps de parler qu'elle revint déjà avec l'essentiel pour le thé du soir. Elle jeta le sous-plat et la boîte de thé sur la table, mais posa la bouilloire, heureusement! Cette soirée me faisait vraiment plaisir. C'était une habitude le thé avec Isadora, chez elle on est dans une bulle, tiède et douce. C'est le refuge idéal pour les bobos sentimentaux par exemple ! Si un jour la vie essaye de m'anéantir, je lui souhaite bonne chance, parce qu'ici est le bunker des blessés de l'âme le plus efficace du monde ! Tant qu'il y aura ici, je me sentirais en sécurité.

Dans l'agitation de mon amie, je n'avais pas encore eu le temps de décrocher un mot. Tant de choses à se raconter, tant de joie, toute cette énergie qui se dégageait de nous deux ne rendait pas le dialogue facile ! Heureusement, la petite balade que j'avais fait avant de venir me permit de me canaliser un peu plus qu'elle, mais je fus pris d'un doute soudait. Et si elle croyait vraiment que je n'étais pas bien? Pas heureux de la revoir? Je ne veux pas courir ce risque ! Dans un élan approximatif dû à la surprise de cette pensée, je lui attrapa le bras alors qu'elle trempait ses petites branches de lavande dans sa tasse d'eau chaude. Je pris sa main dans les deux miennes et la colla contre mon épaule...

"Isaaaaaa.."
A présent, impossible de ne pas sourire. De toute façon je ne voulais plus me retenir. Je la regarda dans les yeux, les miens étant un peu plus humides que d'habitude.

"Enfin à la maison... Bon bon bon j'ai une sacrée aventure à te raconter ma louve!"

Je dis ceci en faisant allusion à sa grosse couverture toute douce qu'elle porte souvent, qui me fait penser au pelage des louves. En racontant mon récit, je pris une tisane au tilleul dans la boîte et plongea le sachet dans ma tasse.

"Je n'ai pas quitté le froid pour ces vacances ! Ne me demande pas pourquoi, mais j'ai choisis la Sibérie... En fait si je sais peut être pourquoi, je ne voulais pas retourner dans un monde peuplé d'humains normaux, avec leurs costards, leurs préjugés et toutes leurs conneries ! Enfin bref,
je me suis pris un bon moment à moi tout seul, dans une cabane à côté d'un grand lac, gelé en hiver.
Mais à cette saison, ça regorgeait de vie mon Dieu... Tu vois dans blanche neige quand tous les animaux viennent faire de la zumba autour d'elle? Eh bah c'était pareil ! Sauf que je ne chante pas aussi bien... Enfin je ne sais pas, tu veux entendre pour en juger? "

Je dis tout ça à une vitesse monumentale, ça y est j'étais à mon tour dans cette spirale énergique des retrouvailles ! Les muscles de ma mâchoire commençaient à me faire mal à force de sourire...
J'arrêtais finalement de parler en sortant les écorces de ma tasse, en attendant une réponse de mon interlocutrice. Quelque chose gigota alors dans ma manche... Je fis mon possible pour le cacher, mais je du quand même secouer ma manche, le plus discrètement possible pour que ça s'arrête....




© Camaleón

Voir le profil de l'utilisateur
Couronnes : 611
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 242

Re: Thé, souvenirs & rigolade + Malory


► Parfois, on ne connait pas la véritable valeur d'un moment.
Thé, souvenirs & rigolade
Malory & Isadora
L'homme prit mes deux mains entre les siennes et les serra très fort. Il ne tarda pas à sourire, je savais qu'il jouait pour me faire des frayeurs. Après tout,qui aime bien châtie bien, n'est-ce pas comme cela qu'on dit ? Son sourire était chaleureux, aimable,et remplit d'humour. Cet humour habituel et agréable dont il faisait preuve. La bonne humeur était au rendez-vous !

« Isaaaaaa... Enfin à la maison... Bon bon bon j'ai une sacrée aventure à te raconter ma louve ! »

Son sourire ne cessait de grandir à un tel point que je me demandais s'il n'allait pas s'en déchirer les joues. Il lâcha mes mains et se servit dans la petite boîte à bonheur, un thé au tilleul, excellent choix ! C'était une plante réputée pour le bon sommeil et la digestion, parfait un soir comme celui-ci avant d'aller dormir. Cela me faisait rire qu'il m'appelle ma louve, et je savais exactement pourquoi. Je trouvais cela paradoxal étant donné que ma déesse était la déesse des ours. Bien que ceux-ci restaient des animaux sauvages qu'on avait l'habitude de croiser dans les mêmes environnement, ils n'étaient pas spécialement réputés pour s'entendre. J'observai le thé infusé dans sa tasse, c'était si hypnotisant, je me sentais si fatiguée par ses journées d'accueil et d'administration... Un vrai foutoir, mais pas pour me déplaire ! Soudain, ses paroles me firent revenir à la réalité.

Je n'ai pas quitté le froid pour ces vacances ! Ne me demande pas pourquoi, mais j'ai choisis la Sibérie... En fait si je sais peut être pourquoi, je ne voulais pas retourner dans un monde peuplé d'humains normaux, avec leurs costards, leurs préjugés et toutes leurs conneries ! Enfin bref, je me suis pris un bon moment à moi tout seul, dans une cabane à côté d'un grand lac, gelé en hiver. Mais à cette saison, ça regorgeait de vie mon Dieu... Tu vois dans blanche neige quand tous les animaux viennent faire de la zumba autour d'elle ? Eh bah c'était pareil ! Sauf que je ne chante pas aussi bien... Enfin je ne sais pas, tu veux entendre pour en juger ? »

Ses comparaisons me faisaient toujours rire, je me demandais systématiquement où il allait chercher toute son imagination. En tout cas, c'était toujours très imagé, ce qui permettait de voir la seine comme si elle se déroulait juste devant nous. La Sibérie, ça devait être un beau pays, je restais fixée à ses paroles comme une mouche sur un caca. Je n'avais jamais beaucoup voyagé, non pas que je n'en avais pas envie, mais j'avais rarement saisi les occasions. En attendant, c'était ses récits qui me faisaient parcourir le monde. J'agitais ma cuillère dans l'eau chaude et souris.

« Si tu me promets qu'il ne pleuvra pas demain, c'est avec grand plaisir ! » m'exclamai-je.

Promettre qu'il n'allait pas pleuvoir en Islande, c'était un peu comme promettre que le soleil se lèvera à l'ouest. Il retira le petit sachet de thé de sa tasse et je l'imitai. Je le vis alors secouer légèrement sa manche, de façon très étrange. Je plissai un sourcil et demandai alors :

« Qu'est-ce que tu me fais encore pour des magouilles ? »
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Malory Zolberg
Professeur de botanique
avatar
Couronnes : 397
Avatar : Alexandre Astier
Messages : 112

Re: Thé, souvenirs & rigolade + Malory








THÉ, SOUVENIRS & RIGOLADE  
Isadora & Malory
Je bu une petite gorgée de mon thé encore trop chaud en attendant la réponse de l'amie ricoré.
"-Si tu me promets qu'il ne pleuvra pas demain, c'est avec grand plaisir !"
Elle avait quand même l'air fatiguée, ça s'entendait dans sa voix. Il y avait une vraie volonté amicale, mais rien n'empêche qu'elle sonnait un peu comme une chèvre qui a perdu les huiles.

Je lui répondis en passant ma main gauche dans mes cheveux aussi bordélique qu'un Belge qui sort de l'éclipse par vent contraire.
"- Eh la ! Si il pleut mes plantes s'arrosent toute seules et je peux glander comme un chêne plus longtemps alors... C'est paaaaaaaaaas l'hoooooomme qui prend la meeeeeeeeer... "
C'est alors que ça gesticula dans ma manche.

"-Qu'est-ce que tu me fais encore pour des magouilles ? " Dit la fille aux cheveux de meringue. Je tenta la diversion
"- Tu as compris la blague ? Glander comme un chêne ? Le gland le chêne tout ça... "

Je posa la main droite sur la table pour essayer d'éviter les soupçons, mais je manqua mon coup. De ma manche sorti un Polatouche de Sibérie. Il s'agit d'un écureuil volant venu du nord, une de ces petites bêtes tellement mignonne qu'on a envie de faire des câlins à tout le monde en la voyant. Le petite boule de poils s'avança d'un pas parfaitement fluide et silencieux vers un coin de la table où traînait un morceau de biscuit. L'animal attrapa la chose entre ses petites pattes, et commença à la grignoter en regardant notre directrice bien aimée...



© Camaleón

Voir le profil de l'utilisateur
Couronnes : 611
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 242

Re: Thé, souvenirs & rigolade + Malory


► Parfois, on ne connait pas la véritable valeur d'un moment.
Thé, souvenirs & rigolade
Malory & Isadora
Il se mit alors à chanter, fort, assez fort que pour m'en faire rire. Il ne chantait pas mal, mais pas divinement bien non plus. Je rigolais aux éclats, tant sa façon de faire les choses étaient théâtrale.

« Tu as compris la blague ? Glander comme un chêne ? Le gland le chêne tout ça... »

Il tentait de faire diversion, comme d'habitude, mais je savais qu'il cachait quelque chose, je ne le connaissais que trop bien. Aucune de ses mimiques, aucune de ses tactiques ne m'échappait. En réalité, c'était comme si je l'avais fait.

J'attrapai ma tasse brûlante et en bu une gorgée à mon tour. Je sentis le liquide chaud et fumant glisser le long de ma gorge, me réchauffant doucement. L'hiver serait rude, vous pouviez me croire. Quand soudain une drôle de petite pelote toute blanche sortit de sa manche. C'était donc cette chose qu'il essayait en vint de me cacher. Je l'observai, elle avait d'immenses yeux noirs, qui semblaient refléter l'univers tout entier. Un pelage qui semblait si doux, et de toutes petites pattes roses entre lesquelles elle attrapa un petit bout de biscuit. J'ignorais ce qu'était exactement cet animal, mais à première vue, ça devait être un rongeur. Peut-être un écureuil ? Mais pas exactement. Je ne connaissais pour ainsi dire aucunement la faune de Sibérie.

Je cassai alors un bout de biscuit et le tendis à la petite bête, j'observai son petit museau gigoter dans tous les sens. Je la laissai venir jusqu'à moi et chiper le morceau entre mes doigts. Elle était vraiment minuscule et adorable.

Je lançai un regard interrogateur vers mon collègue et ami. Pourquoi avait-il donc amené ça jusqu'ici. Je n'allais tout de même pas la mettre dans une cage ! Pauvre petite.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Malory Zolberg
Professeur de botanique
avatar
Couronnes : 397
Avatar : Alexandre Astier
Messages : 112

Re: Thé, souvenirs & rigolade + Malory






THÉ, SOUVENIRS & RIGOLADE  
Isadora & Malory
C'est le contraste qui fait que l'on vit. Le contraste entre l'air frais et le thé chaud du soir, le contraste entre une grosse journée de marche puis le moment génial où on s'assoit enfin sur son lit, où encore le contraste entre une bonne rigolade et l'arrivée inattendue d'un petite bestiole mangeuse de biscuit, le contraste entre un moment bruyant et le silence imposé par ce Polatouche.
Nous regardâmes le rongeur se promener dans son beau manteau sur la table, Isadora lui tendant un autre morceau de biscuit, les yeux brillants figés sur notre troisième invité. Son regard se posa alors sur moi, sûrement en quête d'explications.
"Mmmh... Je te présente mon compagnon Fili. C'est un Polatouche de Sibérie. Je ne voulais pas le ramener à la base, tu sais, c'est clairement pas domestique ! Il y a presque pas d'humains là-bas. Mais bon, comment ne pas résister à l'envie de donner un petit bikuit face à une chose pareille... Et il a fini par venir me voir tous les jours pendant les vacances. Finalement il vivait quasi chez moi, tu vois à défaut de trouver l'amour j'ai trouvé ça ! Finalement, il grimpait sur moi quand j'allais en promenade, et quand j'ai quitté ma cabane, et bien il était toujours sur moi tu vois le truc?
J'ai essayé de le virer mais il est revenu, enfin elle est revenue c'est une fille je crois... Donc je l'ai gardée. Mais elle se fait discrète ne t'en fais pas ! Sauf quand il y a du biscuit à la clé bien évidemment.

J'avais maintenant la tasse entre mes deux mains profitant de la chaleur de celle-ci. En racontant d'où venait Fili, je repensais à la Sibérie. Cette vie d'ermite vous obligeant à profiter des choses les plus simples de la vie, puis cette solitude à la fois magnifique et dévastatrice... Comme le froid au final. A la fois magnifique, silencieux et meurtrier. Comme le froid qui vous contracte le corps entier, la solitude peut faire vous effondrer, tout cela dans le silence. Mais maintenant j'étais ici, au chaud, à côté d'une magnifique personne. Ce n'était pas plus mal. En pensant à tout ça, je serra ma tasse dans mes mains recouvertes à moitié de mes manches trop longues...

" Et moi j'ai droit à un biscuit?



© Camaleón

Voir le profil de l'utilisateur
Couronnes : 611
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 242

Re: Thé, souvenirs & rigolade + Malory


► Parfois, on ne connait pas la véritable valeur d'un moment.
Thé, souvenirs & rigolade
Malory & Isadora
J'observai ce minuscule animal sur le coin de ma table, il avait l'air si fragile, si frêle. En fait il était tout petit, mais drôlement coriace ! Exactement comme moi. Un regard vers Malo me suffit pour qu'il comprenne que j'avais besoin d'explication. Après tout, ce n'était pas tous les jours qu'on voyait débarquer un écureuil de la manche d'un de ses collègues. Bien que pour finir, je ne m'étonnerai plus de rien avec Malory.

« Mmmh... Je te présente mon compagnon Fili. C'est un Polatouche de Sibérie. Je ne voulais pas le ramener à la base, tu sais, c'est clairement pas domestique ! Il y a presque pas d'humains là-bas. Mais bon, comment ne pas résister à l'envie de donner un petit bikuit face à une chose pareille... Et il a fini par venir me voir tous les jours pendant les vacances. Finalement il vivait quasi chez moi, tu vois à défaut de trouver l'amour j'ai trouvé ça ! Finalement, il grimpait sur moi quand j'allais en promenade, et quand j'ai quitté ma cabane, et bien il était toujours sur moi tu vois le truc ? J'ai essayé de le virer mais il est revenu, enfin elle est revenue c'est une fille je crois... Donc je l'ai gardée. Mais elle se fait discrète ne t'en fais pas ! Sauf quand il y a du biscuit à la clé bien évidemment. »

Une poêle à touche ? Je ne pus m'empêcher de laisser échapper un rire étouffé de ma bouche et de manquer de m'étouffer avec mon thé. Je me tapai sur le poitrine en toussant. Il me fallut quelques minutes pour me ravoir. Fili, c'était joli comme prénom. Et il était vrai que mon collègue avait un particulièrement bon contact avec la nature de façon général, ça lui venait de son Dieu. Je tendis un nouveau biscuit à la poêle à touche toute mignonne, qui vint le chiper entre mes doigts. Je souris, tout était normal à Kaunaz Algiz... Même amener une drôle de bestiole cachée dans sa manche.

« Et moi j'ai droit à un biscuit ? » demanda Malory, me sortant de mes pensées.

« Tout dépend si tu es sage ! » m'exclamai-je.

Sur ces paroles, je me levai et allai chercher la boîte à biscuit sur le plan de travail, je la lui tendis.

« Excuse-moi mais... Ça s'appelle comment ta petite bête ? Une poêle à touche ? » interrogeai-je en riant à nouveau.

Oui, c'était tout moi. J'avais l'art de rire pour peu de choses, et surtout à mes propres blagues qui étaient généralement pas drôle du tout. Mais poêle à touche, c'était drôle non ? Non ?... Bon en effet, peut-être pas autant que ça.

Isadora élue miss Pas-drôle-qui-se-croit-drôle 2017.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



☾ Signature ☽

Voir le profil de l'utilisateur
Malory Zolberg
Professeur de botanique
avatar
Couronnes : 397
Avatar : Alexandre Astier
Messages : 112

Re: Thé, souvenirs & rigolade + Malory








THÉ, SOUVENIRS & RIGOLADE  
Isadora & Malory
Alors que je parlais de la manière dont j'avais rencontré ma petite bestiole, la directrice commença à rire à tue tête. En même temps, elle se mit à s'étouffer avec son thé et à tousser tout en rigolant tout en se tapant la poitrine, ceci formant une sorte de polka sous emphétamines assez drôle à regarder.
Tout en continuant de comter mon histoire, je me mis à sourire et à lâcher des petits rires, le résultat de la contagion de son rire si sincère. C'était l'occasion parfaite pour lâcher une blaguounette ! Genre sur les biscuits.... Parfait la blague sur les biscuits. Pourquoi? Car je fais une blague et en plus je gratte des biscuits. La grosse intelligence je sais.

Elle alla chercher les biscuits et me demanda:
"-Excuse-moi mais... Ça s'appelle comment ta petite bête ? Une poêle à touche ?"

Je voyais bien qu'elle essayait un peu de se retenir de rire, mais sans résultat. Vous voyez le moment de fatigue ou même le mot antilope vous fait rire? Je crois qu'on y était tous les deux... En même temps vu la journée que nous avions eues...

"- Ouais c'est un truc dans le genre, je crois que c'est des cousins des poêles à bois tu vois? C'est de la morphologie périgéométrique sans gluten truc du genre fin je sais pas... Il y a quoi dans ton thé au fait?

Sûrement à cause du rire qui était en train de nous prendre, je me sentis tout à coup bien fatigué. Dans une belle fatigue, détendue et agréable. Dommage que cette tasse de thé se finisse si vite... Je me mis à observer les petits dépôts de tilleul dans le fond de ma tasse, symboles de la fin de cette soirée...



©️ Camaleón

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Re: Thé, souvenirs & rigolade + Malory
Thé, souvenirs & rigolade + Malory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ Kaunaz Algiz ☽ :: Kaunaz Algiz :: + Logements :: #37-